Ouran World

Un forum RPG basé sur le manga Ouran High School Host Club.Yaoi, Yuri et hentai autorisé!
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dépression (PV Mimi)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Dépression (PV Mimi)   Lun 10 Jan - 21:02

Kaoru n'allait pas bien.

Ça, tout le monde était à même de le constater. Lui qui d'ordinaire était si joyeux, si espiègle, toujours de bonne humeur...Maintenant, il était sombre, renfermé, déprimé...En plus, fait étrange, on ne voyait plus son frère à ses côtés, alors que d'habitude ils étaient toujours ensemble. C'était stupéfiant! Eux, séparés! Mais que c'était-il passé? Même au temps où ils étaient coupés du reste du monde, les jumeaux Hitachiin étaient plus joyeux, et constamment ensemble.

Qu'arrivait-il donc?

Les élèves s'inquiétaient, surtout ses amis, les membres du club. Il n'arrivait plus à charmer la moindre fille, surtout sans son frère, mais c'était bien le dernier de leur souci. Hikaru évitait maintenant son double comme la peste, ou bien il se fichait simplement de le voir dans cet état...Ce qui était presque inconcevable. Ils avaient bien essayé de le faire parler, mais il se refermait alors encore davantage sur lui-même. Il avait toujours d'immenses cernes sous les yeux, ne mangeait plus, ne bougeait plus.

C'était à un tel point qu'un jour, il s'évanoui en classe. Le prof de math, paniqué, faillit bien appeler l'ambulance, mais Kaoru se réveilla presque aussitôt. cependant, le prof en eut assez: comme tout ses confrères, lui aussi avait remarqué le récent changement chez le jeune Hitachiin. Aussi, malgré les protestations molles de Kaoru, qui lui assurait qu'il allait bien, l'obligea-t-il à se rendre à l'infirmerie, espérant qu'on puisse l'y aider. Bon sang, ce garçon ne dormait ni ne mangeait plus...Il était maigre comme un clou. Il fallait faire quelque chose!

C'est pourquoi Kaoru marchait d'un pas morne, tête basse, dans le couloir menant à l'infirmerie. L'infirmière sympathique qu'il avait rencontré ne lui passait même pas par l'esprit, il était juste vidé. Mort. Il n'avait plus aucune force, aussi bien physiquement qu'émotionnellement. Plus aucune volonté. On lui avait donné un papier à remettre à l'infirmière expliquant tout ce qui se passait dernièrement avec lui, de la part du prof, Il ne l'avait même pas lu. Il s'en fichait.

Il arriva finalement devant la porte et toqua.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   Lun 10 Jan - 21:28

Mizuao était d'une humeur massacrante, elle n'avait pas eu son compte de sommeil et sa dose quotidienne de sucette n'était pas arrivé ce qui fait qu'elle était a fleur de peau
Aussi quand elle entendit toquer elle alla ouvrir et s'apprêter a engueler celui qui osait la déranger quand elle vit qu'il s'agissait de Kaoru

Mais il ne ressemblait plus au Kaoru qu'elle avait connu semblait avoir disparu, il avait fait place a une espèce de zombie qui lui fit peur, il avait chassé la lueur de malice des yeux de kaoru et il lui semblait qu'il avait maigri
Il n'eut même pas besoin de parler qu'elle sut que c'était grave
Elle s'écarta sans un mot et lui désigna un lit du doigt avant d'aller chercher son matériel pour lui faire un check-up complet

Puis elle revint toujours sans un mot et s'assit en face de lui et le fixa dans les yeux, elle savait que ca dérangeait, que ca obligeait a détourner le regard mais elle voulait lui faire bien comprendre qu'elle était en colère contre lui, qu'il aurait du venir plus tôt
Et elle resta là a attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   Lun 10 Jan - 21:53

Kaoru obéit sans mot dire et s'assit sur le lit, comme chaque fois. Il ne bougea pas et, quand elle se planta devant lui, détourna le regard. Il n'avait pas envie de répondre à toutes les questions qu'il pouvait voir dans les yeux de la jeune femme, ni à sa colère. Fixant le mur à côté de lui, il dit d'une voix morne:

-Je me suis évanoui en classe. Pas longtemps, rien de bien grave. Et le professeur veut que je vous remette ça.

Il lui tendit le bout de papier et attendit. Il avait l'espoir qu'elle lui fiche la paix le plus vite possible, ainsi il pourrait aller quelque part où personne ne le verrait. Au fond du placard de la chambre vide qu'il empruntait depuis quelques temps, pour ne plus être avec Hikaru...Pas pour rien qu'il ne dormait pratiquement pas, il n'y avait même pas de lit, il dormait par terre! Quand les remords et la douleur le laissaient dormir...

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   Lun 10 Jan - 22:15

Mizuao crut qu'elle allait exploser ce qu'elle fit d'ailleurs, elle fit comme ca nourrice quand elle-même faisait une bêtise
Elle attrappa le jeune homme par l'oreille est tira dessus de toute ses forces avant de la lacher

- "Je me suis évanoui en classe. Pas longtemps, rien de bien grave."

Sa voix tremblait de colère, envers lui pour ce mettre dans cet état pour elle ne savait quelle raison et contre elle pour ne pas l'avoir vu partir loin du rivage

- Tu pourraient te présenter chez les zombies que tu passerais inaperçu, tu t'es regardé dernièrement dans un miroir? tu t'es pesée quand pour la dernière fois? quand as tu réussi a dormir plus de 2 heure d'affilée? sans cauchemar? quand allez vas y je t'écoute, je ne suis peut-être due l'infirmière kaoru mais je croyais être quelqu'un a qui tu pouvais te confier, je croyais que tu savais que tu pouvais tout me dire mais apparemment je me suis trompé, fit elle d'une voix glaciale, maintenant tu ne quitteras pas cette infirmerie avant de m'avoir tout révélée, et ta vraiment mais alors vraiment pas de chance, je me suis levé de mauvaise humeur et j'ai pas eu ma dose de sucettes quotidienne ce qui fait que tu vas m'obéir n'est ce pas, finit-elle en ponctuant ses paroles d'un regard pouvant rivaliser avec la banquise

Elle détester être comme ca mais il fallait qu'il comprenne que ce détruire n'allait pas résoudre ses problème
puis elle commença son chek-up toujours dans le silence, toujours dans une attitude pas hostile mais assez tendue pour le faire craquer
Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   Lun 10 Jan - 23:00

Kaoru ne répondit rien. Il resta impassible fasse au déversement de colère de l,infirmière. Une partie de son cerveau qui était encore lui-même songea qu'il avait eu raison de croire que, si elle le voulait, elle pourrait vraiment lui casser la gueule. Cette femme était une vraie furie quand elle le voulait...Mais il n'avait cependant pas l'intention d'ouvrir la bouche pour s'écrouler en pleurant. il n'en avait plus la force. Il voulait juste...Cesser de penser. Pour ne plus avoir mal.

Fixant toujours le mur, il répondit d'une voix morne:


-C'est juste une mauvaise passe. Ça va passer.

Il répondait surtout ce qu'elle voulait entendre. N'importe quoi, pour qu'on lui fiche la paix...Il n'avait plus de force. Surtout pas pour parler beaucoup, encore moins pour penser à tout ça. Il voulait juste...Le néant. Si seulement il avait pu dormir pour cesser de penser, d'avoir mal, d'exister! Mais l'infirmière avait raison, il n'y arrivait pratiquement jamais, ou alors il se réveillait rapidement, en larmes. La seule chose qui le maintenant encore envie et qui l,empêchait de mettre fin à ses jours était le mince espoir qu'un jour, son frère adoré lui pardonne et recommence à l'aimer...


_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   Lun 10 Jan - 23:43

En entendant la phrase sortir de la bouche de Kaoru vit rouge, il lui balançait ca comme il aurait lancé a un os a un chien affamé, elle tendit la main et toujours sans un bruit leva le bras pour ensuite abattre, avec une force incroyable sur la tête de l'élève, un éventail en papier

-Une mauvaise passe c'est ca et moi je suis Cléopâtre, ya pas marqué bille sur mon front non plus, tu te mend a toi même Kaoru et c'est pas comme ca que tu vas t'en sortir, fit elle d'une voix soudainement plus douce

Elle s'assit a côté de lui et s'appuya sur lui

- J'avais 6 ans quand j'ai fait ma première fugue, je suis resté une semine entière dehors, j'ai pas arrêté d'en faire depuis cet âge là, tout le monde avait bien compris pourquoi j'avais fait cela, tout le monde sauf les principales concernés, "désolée chérie mais je ne pourrais pas venir a ton spectacle je dois diner avec Monsieur untel qui doit financer ma campagne électorale, désolée je dîne avec le réalisateur de mon prochain film je ne pourrais pas venir voir ton spectacle", ils n'ont jamais fait partie de ma vie, une poupée voila ce que j'étais a leurs yeux, commença-t-elle d'une voix lasse et monocorde

Elle ravala les douloureux sentiments qui revenaient a la surface et se força a continuer

- j'ai fait ma première tentative de suicide a 8 ans, j'ai essayer de boire une bouteille d'un litre de détergent, mais ce que j'avais fait a marché, mes parents s'occupaient enfin de moi mais après 2 mois c'est redevenu comme avant, j'ai alors commencé a faire comme toi, je ne me souciais plus de mon corps, mon esprit était partis ailleurs, sauf que moi en plus je faisais tout pour provoquer les accidents, je trainais près des casseroles brûlante, je regardais de très près les épingles, un jour ca a été tout simplement trop loin, j'ai été admise en urgence a l'hopital, j'avais avalé la boite entière de valium de ma mère avec l'atropine de mon père, ma nourrice me trouver 2 minute plus tard et je serais pas là, a mon arrivée a l'hopital je pesais 8 kilos pour 1 m 20, j'avais 9 ans, mes parenst ont alors dépensés des sommes faramineuses en pedopsychiatres tous plus expérimnté les uns que les autres qui n'ont jamais trouvé pourquoi j'avais fait cela, ma nourrice a alors déclaré mes parents responsables des dégâts, elle a été viré mais elle a pointé un gros point dans la famille heureuse, si on été si heurex que ca alors pourquoi leur fille de 9 ans avait-elle tenté par 3 fois de se suicider? finalement ca les a encore plus éloigné de moi

Elle éclata d'un rire snas joie, cynique, amer, dur, froid, un rire sans chaleur

- Je sais même pas pourquoi je t'ai parlé de ca alors que j'en ai jamais parlé a personne sauf a une fois a un ami digne de ce nom, allez allonge toi faut que je prenne ta tension, fit elle avant de tourner les larmes aux yeux


Dernière édition par Mizuao Zoaldiek le Mar 18 Jan - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   Mar 11 Jan - 0:14

Kaoru n'avait pas envie d,entendre ces confidences. Pas envie d'entendre le récit d'encore plus de malheurs, encore plus de douleur...Et en plus il l'avait fait pleurer, raconter tout ça, elle y avait repensé...Comme s'il ne se sentait pas déjà assez coupable comme ça. Il ne voulait rien entendre, mais il fut bien forcé de le faire...

un côté de lui songeait que, lui aussi, avait été fort négligé par ses parents. Il se foutaient de lui comme d'une gigne. Mais jamais il n'avait eu envie de se suicider...Parce que son frère était là. Toujours. C'était lui qui le rassurait la nuit quand il faisait un cauchemar, lui qui le morigénait quand il faisait une connerie, et vice versa. Ils avaient toujours pris soin l'un de l'autre. Il n'avait jamais été seul, avant...

Bien sûr, sans son frère il doutait qu'il eût fait une chose aussi stupide. Il aurait été malheureux, certes, mais à ce point-là...Mais certaines personnes étaient plus fragiles que d'autres, il le savait, et l'infirmière étant petite devait être de ceux-là. Ça avait changé, un peu du moins...Même si on restait toujours un peu l'enfant que l'on était.


-Oh, ça va, j'ai pas envie d'en parler, de toute façon vous ne pouvez rien y changer, alors à quoi bon vous le dire? Ça me fera juste y penser plus...

Et il s'allongea.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   Mar 11 Jan - 14:46

-T'as raison mais ca soulage, fit elle en se retournant

Il lui semblait si fragile dans ce lit, il avait besoin de repos, de manger un bon repas et surtout il avait besoin de se décharger
Elle soupira puis le força a se relever et l'entrain dans son bureau, là elle ouvrit une porte secrète et l'y fit rentrer pour le pousser sur le lit

- Tu reste là, je t'apporte a manger, Je veux que tu fasse un truc, tu ferme les yeux et tu m'organise tout ce qui est en bazard dans ta tête, quand je reviens on en reparleras, et je saurais si tu l'a fait ou pas compte sur moi, fit elle avant de refermer la porte

Elle s'appuya au battant et regarda ses mains, son bras était si...maigre, comparé a la dernière fois qu'ils s'étaient vus
elle ne put s'empêcher de laisser couler quelque larmes, coulées cristalline provenant de 2 lacs d'ors, avant de se ressaisir, elle essuya ses larmes et partit chercher de quoi manger au jeune homme, elle trouva un sandwich dans son sac, elle sourit et retourna voir son jeune patient


Dernière édition par Mizuao Zoaldiek le Mar 18 Jan - 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   Mar 11 Jan - 15:17

Ranger le bazard? Il n'y avait aucun bazard! Rien à ranger, rien à comprendre, rien à démêler. La source de sa souffrance était nette, claire et précise. Si seulement il avait eu la force physique et mentale de se tirer d'ici, au lieu de la suivre docilement comme un mort-vivant...Mais il était vidé de toute énergie et force vitale.

Il attendit donc que la jeune femme revienne avec la bouffe. La bouffe...Il n'avait pas faim. Elle allait probablement le forcer à manger quand-même. Peut-être qu'il allait vomir, comme la dernière fois. Ou peut-être pas. Une fois sur deux, le stress et la fatigue le faisaient régurgiter le peu de nourriture qu'il ingérait. Pas pour rien qu'il était si maigre...Enfin, avec de la chance rien n'arriverait. Même s'il n'avait vraiment pas envie de manger...Son estomac était noué.

Quand elle revint, il dit d'une voix morne en regardant le plancher:


-Y'a pas de bazard dans ma tête. Rien à organiser. Désolé.

Il ne savait pas quoi dire ou faire...il voulait juste aller mourir dans un coin, voilà.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   Jeu 13 Jan - 18:29

Mizuao eut un sourire sans joie, ben voyons et elle, elle s'apelait marguerite et elle élevait des Chihuaha en Alaska
Il était sur le point de s'écrouler, de faire une connerie monumentale elle le sentait, elle le savait au plus profond d'elle même le tout était de savoir comment faire pour le sauver de son auto-destruction.
"Suis toujours ton instinct c'est la plus puissante des armes féminines si toi tu es perdu lui saura quoi faire " le dernier conseil de sa dernière nourrice.
Elle s'avança et déposa le sandwich sur son bureau, elle enleva alors sa blouse, défit sa tresse et enleva le haut a manche longue de sa robe révélant par la même une cicatrice sur le bras droit, elle prit une couverture puis elle s'avança tout doucement vers Kaoru comme si elle s'avançait vers un animal craintif et blessé.
Elle arriva a sa hauteur et s'assit doucement a côté de lui, elle l'entoura de la couverture, puis se releva et sortit avant de revenir pour aller se réinstaller a côté de Kaoru. Elle le prit délicatement par l'épaule et lui amena la tête dans son cou avant de le serrer contre elle.

- Depuis combien de temps survis-tu enfant? depuis combien de temps n'a tu pas pu pleurer? depuis combien de temps ce fardeau pèse-t-il sur tes épaules? dis moi enfant, dis moi et je te protégerais, dis moi et je t'aiderai. Ici, dans mes bras tu peux te laisser aller, pleure enfant, n'aie aucune crainte, abandonne moi tes peurs, confie moi tes angoisses je saurais les apaiser, va a ton rythme avec moi et surtout si jamais tu sens que tu craque viens me voir, je serais toujours là pour toi, ici entre mes bras tu ne crains rien alors tu peux dormir en paix, j'éloignerais douleurs et cauchemars et t'offrirais la sécurité d'une nuit de repos sans les craindre, je les acueillerais ne t'en fais pas, je les ferais partir, dors car avec moi tu ne crains rien,et ne crois pas que je te dise des paroles en l'air, ces paroles que tu entends sont promesses d'éternité et non promesse volage et aussitot oubliée, fit elle en lui caressant doucement les cheveux

Il avait tellement de douleur en lui, tellement de désespoir. Il était au bord du gouffre et personne ne lui tendait la main, elle voulait essayer le retenir même contre son gré, lui montrer qu'elle serait triste s'il venait a disparaître, en si peu de temps elle en était venu a le considérer comme un petit frère, et il lui semblait vraiment que c'était son rôle de grande soeur d'aider son petit frère.

-Ne pleure pas il est partit
Le cauchemar est fini
Les fées, les elfes et les lutins
Nous ont rejoins
Ils l'ont chassés de tes rêves
Pour pouvoir t'emmener au pays des merveilles
Ne pleure pas il est partit
Le cauchemar est fini
Et jamais il ne reviendras te hanter
Les fées, les elfes et les lutins sont là pour te veiller
"

Elle chantonna la comptine de son enfance, celle que sa Nany lui chantait après un cauchemar particulièrement violent.
Inconsciemment elle se mit a le bercer tout en lui caressant les cheveux répétant encore et encore la comptine enfantine, pleurant intérieurement, hors de question qu'elle se révèle faible, il devait pourvoir s'appuyer sur elle, elle ne devait pas flancher.
Elle eut un sourire ironique, la devise de son clan, tenir bon, être un roc sur lequel tous doivent se briser mais être un pilier sur lequel tous doivent pouvoir s'appuyer.
Elle continua sa chanson tout en berçant l'adolescent en dérive se demandant vraiment ce qui avait bien pu lui arriver.


Dernière édition par Mizuao Zoaldiek le Jeu 13 Jan - 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   Jeu 13 Jan - 21:49

Kaoru ne sut tout d'abord pas comment réagir à l'étrange comportement de la jeune femme. Il n'avait pas l'habitude de se faire traiter ainsi, de cette façon si particulière...Enfin, pas par quelqu'un d'autre que son frère. Leurs parents avaient toujours été indifférents à leur égard, aussi s'étaient-ils toujours contentés l'un de l'autre. Ils n'avaient pas été trop malheureux...C'était sans doute l'une des principales raisons qui les avait rendus aussi proches l'un de l'autre, alors en fait cela c'était révélé une bonne chose de son avis. Il y avait bien sûr eu cette bonne, qu'ils avaient aimé durant un instant...Et qui les avait finalement abandonné, leur brisant le coeur. Leur unique peine d'amour, qui les avait poussé à se refermer encore plus sur leur petit monde secret...Jusqu'à ce que Kaoru le fasse éclater en morceau, stupidement. Alors qu'ils commençaient tout juste à s'ouvrir...

Bien sûr, même s'ils ne s'en étaient pas toujours rendu compte...Il leur avait manqué quelque chose. Enfin, Kaoru étant le plus sensible des deux, il s'en était un peu plus rendu compte que son frère...Mais bon, que pouvait-il faire? Il avait juste décidé de ne plus y penser. Ils étaient bien, tous les deux. Jusqu'à maintenant...Seulement voilà, rien ne pouvait remplacer l'amour maternel pour des enfants. Beaucoup des problèmes de sociabilité des deux jumeaux devaient venir de là...N'empêche que maintenant, la tête appuyée sur le cou de cette femme, son corps appuyé contre le sien, il écoutait ses paroles consolantes et sa berceuse maternelle, et se rendait compte plus que jamais à quel point cette présence lui avait cruellement manqué.

Il laissa sa respiration s'apaiser et, doucement, ses yeux se remplirent de larmes. Il se mit à renifler. Puis, au bout d'un moment, il se mit à pleurer doucement contre Mizuo. C'en était trop pour lui, il n'en pouvait plus, cette douceur l'avait désarmé. Il pleurait, pleurait et pleurait...Presque inconsciemment, il hoqueta au bout d'un moment le prénom de celui qu'il aimait le plus au monde et qui était en train de le détruire:


-Hi...ka...ru...


_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   Jeu 13 Jan - 22:31

Mizuao sentit la respiration du jeune homme s'apaiser, puis elle sentit dans son cou des larmes
Kaoru pleurait, doucement, sans bruit, comme un enfant qui a peur de faire du bruit de peur de déranger
Elle ne savais pas ce qui se passait en lui mais elle espérait vraiment que ca l'aiderait a se décharger quelque peu de ce fardeau bien trop lourd pour ces frêles épaules
Elle continua a le bercer doucement, sans rien dire, sans rien faire d'autres que de chanter encore et encore cette comptine qui l'avait tant et tant de fois rassurée elle même étant enfant, elle la chanterait jusqu'a ce qu'elle n'est plus de voix s'il le fallait mais tout, tout plutôt que de voir son petit frère de coeur sombrer comme ca

Elle continuait de le bercer, sa tête dans son cou, son corps appuyé sur le sien, elle avait vraiment l'impression de devenir ce roc, ce pilier qui allait le soutenir
puis elle le sentit hoqueter et elle entendit un prénom, un seul mais elle comprit qu'elle avait là la raison des tourments de Kaoru, elle n'avait pas pu quitter son infirmerie a cause des problèmes de classements et d'inventaires des stoks médicaux, elle mangeait a l'infirmerie et rentrait chez elle dès sa journée terminée elle n'avait donc pas suivi la séparation des jumeaux mais en entendant Kaoru émettre le nom de son frère elle comprenait sans doute mieux que ses collègues l'immense portée que cela avait
Il avait mis tant de peine, de douleur, de désespoir et d'espoir que Mizuao sentit son coeur se serrait a lui faire mal, elle sentait les larmes venir a ses yeux, Dieu qu'elle détestait en cet instant être si sensible, elle ravala les larmes qui pointaient avant de l'étreindre encore plus doucement dans ses bras, de lui chuchoter les paroles de la berceuse encore plus tendrement, elle continua de lui passer une main dans ses cheveux, en cet insatnt précis plus que soeur elle se sentait...mère, pourquoi elle n'en savait rien, peut-être a cause de l'extrême fragilité de cet ange dans ces bras? peut-être a cause de la similitude de leurs souffrances? en tout cas elle se sentait mère et même louve, si elle pouvait le faire en étant certaine que ca ne ferait aucun mal a son petit ange elle irait mettre son poing dans la figure a Hikaru, elle n'hésiterais pas a lui balancer ses 4 vérité a la figure pour ensuite lui décrire par le menu les souffrances endurés par Kaoru, oh oui elle adorerait faire ca mais il y avait cet être entre ses bras qui avait besoin d'elle en ce moment précis, il avait besoin d'elle, de sa chaleur, de sa tendresse, de cette main qu'elle lui tendait pour l'empêcher de sombrer
Elle continua donc a le bercer tendrement passant et repassant sa main sur le visage, elle posa doucement son menton sur le haut du crâne

-Tu es un ange , un ange de douceur, personne ne devrait mériter tes larmes, le savais-tu angelot? le savais-tu que les anges ne sont pas ceux que l'on croit? que ce ne sont pas ceux qui rayonne de lumière mais que ce sont ceux qui, après avoir été trainés dans la boue, après avoir perdu leurs ailes, continuent de sourire, lui chuchota-t-elle avant de lui embrasser le sommet de crâne, mourir est facile je crois, c'est vivre qui est difficile je le sais mais je ne te laisserais pas sombrer, tu trouveras toujours un coin où venir te réfugier, je ne te jugerais jamais, quoique tu puisse me dire, quoique tu puisse faire, viens ici pour te défouler, je ne t'en voudrais jamais

Et elle continua a chanter, a le bercer, a lui chuchoter des propos sans queu ni tête encore et encore et encore et ce jusqu'a ce qu'il se calme
Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   Jeu 13 Jan - 23:34

Kaoru se décolla finalement doucement de la jeune dame et s'essuya les yeux. Tête basse, il continua de regarder le plancher en souhaitant de toutes ses forces être aussi insensible que lui. Dans sa prochaine vie, il voulait être un arbre...Ainsi, il pourrait se reposer émotionnellement. Rien à faire, rien à dire, rien à prouver et rien à penser...ne même pas craindre sa propre mort, ne pas ressentir la douleur ni la peur...Juste exister et pousser, paisiblement...

Mais il n'était pas encore prêt à mourir. Il avait encore l'espoir que son frère lui pardonne. En fait, sa tête lui disait qu'il ne pouvait cesser de l'aimer, que c'était illogique, qu'un jour ils n'y penseraient sans doute même plus...Mais ce que la tête sait, le coeur en doute. Il avait mal, froid, peur...Il se sentait seul comme jamais il n,avait été seul, en fait, c'était ça le problème: il n'avait jamais été seul. Jamais. Il y avait toujours eu son frère. Il n'avait jamais compris, d'ailleurs, comment faisaient les autres pour survivre sans double. Une question d'habitude, sans doute. Mais lui n'arrivait pas à vivre sans en l'ayant connu...


-Je...Je suis pas un ange. C'est ma faute...J'ai trahi Hikaru. Et maintenant il m'en veut...Je lui ai menti, je l'ai trahi, il a bien raison de ne plus me parler...

Une lar,e coula sur sa joue.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   Jeu 13 Jan - 23:52

Mizuao se contenta de sourire , elle se leva et vint reprendre Kaoru dans ses bras

- Chuuuuuuut enfant, calme toi ca va aller je suis là, tout va bien calme toi rien ne peut t'arriver ici, fit elle en le berçant

Elle soupira discrètement, une histoire de coeur

- Dis moi enfant Hikaru ne t'a-t-il jamais menti? T'a-t-il toujours tout dis de ce qu'il faisait? c'est-il mis dans cet état après t'avoir mentit? non il ne l'a pas fait, c'est ton frère, ta moitié, je ne peux même pas imaginer ce qui vous lie, je ne veux même pas imaginer tout ce que vous avez véu et qui vous lie plus surement que 2 frère siamois mais je sais quelquechose, quelquechose dont je suis absolument sure, c'est que tant que vous aurez pas mis les choses a plats, tant que vous ne vous serez pas expliquez, tant que vous ne vous serez pas enguelez sérieusement cette situation durera encore longtemps et si je te dis que tu es un ange c'est que tu en est un! Ha j'ai dit alors ne me contredis pas veux-tu, allez viens tu vas te coucher et tu te rendras compte que tu y verras plus clair demain, fit elle en souriant et en le conduisant dans le lit

Elle l'y installa et le borda comme un petit enfant, elle lui effleura le front d'un baiser et s'assit juste a côté du lit, elle recommença a chanter la comptine pour l'endormir
Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   Ven 14 Jan - 0:09

Kaoru se laissa faire docilement sans résister, sans protester. Il n'en avait toujours pas la force, ni l'envie. Une fois couché, il laissa la jeune femme chanter un instant, l'écoutant en fixant le plafond d'un regard vide. Puis, au bout d'un petit moment, il murmura sans dévier son regard:

-Non, il ne m'a jamais menti. Il n'aurait pas pu. Nous savons tout de suite quand l'un de nous ment. Il n'a jamais essayé. Moi si. Et je l'ai trahi. Pas lui. Ça n'ira pas mieux demain. Il m'évite. Il me fuit. Il se cache. Il ne me parle plus. On s'est déjà engueulé, on a déjà parlé, mais maintenant il n'y a plus rien à dire. Je me suis excusé, je l'ai supplié de me pardonner. je ne peux plus rien faire d'autre que l'attendre. Y'a rien à faire.

Les larmes lui vinrent de nouveau aux yeux, mais ne coulèrent pas. Elles n'y arrivaient plus. Il ferma donc ses yeux pour ne plus voir, il voulait s'endormir pour ne plus penser, ne plus souffrir. Il aurait voulu ne plus jamais se réveiller...Il aurait voulu mourir, si ce geste ne l'aurait pas encore plue éloigné de son frère. C'était l'unique raison pour laquelle il ne se tuerait pas...

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   Jeu 20 Jan - 14:51

Impuissance, tel était le sentiment ressenti par Mizuao, de l'impuissance
Elle détestait ce gout amer dans sa bouche et cette sensation d'avoir le coeur passé au pressoir mais elle savait qu'elle ne pouvit pas en faire plus que ce qu'elle avait déjà fait, elle le sentait du fond de ses trips, mais elle n'aimait pas se sentir aussi impuissante
Mais elle ne pouvait laisser libre aux sentiments qui l'agitaient, Kaoru devait être persuadé qu'elle était un pilier, SON pilier sur lequel il pouvait être sur de s'appuyer et qui ne s'effriterait pas sous lui, alors elle ravala au fond de son esprit les sentiments qu'elle éprouvait, elle ne garda que son amour maternel pour ce garçon blessé
Elle se leva et vint s'assoir a côté du lit, mit ses bras croisées sur le lit juste a côté de la tête de son "fils"

- Calme toi enfant, fit-elle en posant sa main sur son coeur, ca s'arrangera, ca sera dur, ca fera mal, mais ca s'arrangera, tout s'arrange un jour, tout, écoute ma voix et n'écoute que ce qu'elle te dit, laisse mes paroles t'atteindre et ne les rejettes pas, accepte les, ensuite c'est a toi de jouer enfant, mais écoute donc la vieille baroudeuse que je suis tout s'arrange un jour, ca peut prendre 2 jours comme ca peut prendre 2 ans mais tout s'arrange crois moi et crois en moi, fit elle en montant sa main sur sa joue et de lui tourner la tête vers elle pour planter ses yeux d'or dans les siens, maintenant oublie tout , oublie que tu te trouve dans un lit de l'infirmerie, oublie la raison du pourquoi tu y est et surtout oublie tes pensées, laisse l'inconscient du sommeil t'emporter dans ses bras bienfaiteurs, laisse toi emporter et ne pense plus, accueil le sommeil sans crainte car je suis là pour te veiller, les cauchemars devront me passer dessus s'ils veulent t'atteindre, je te ferais rempart de mon corps s'il le faut, je suis en cet instant et pour toujours ton garde fou, fit elle avec un doux sourire, allez maintenant ferme tes jolis yeux et endors-toi, finit-elle en lui posant un baiser sur le front

Elle retourna a sa position initiale, assise a côté du lit, les bras croisées et le menton sur les mains, elle se remit a chantonner la comptine
Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   Jeu 20 Jan - 16:27

Kaoru ferma doucement les yeux et fit exactement ce que la dame lui disait de faire: il l'écouta, il plongea dans ses paroles et focalisa sur elles, comme un nageur se raccroche à une bouée pour ne pas sombrer dans l'eau. En ne se concentrant que sur ce qu'elle disait, il ne pensait plus, il avait moins mal, il pouvait se faire croire que c'était vrai et que tout allait bien aller. Enfin, c'était peut-être vrai même s'il avait du mal à y croire...

Les yeux fermés, il se laissa doucement emporter par la voix calme et rassurante. Et bientôt, il sombra au plus profond de lui-même, dans l'apaisante semi-mort que représente le sommeil. Morphée l'accueillit à bras ouvert et s'est avec soulagement qu'il se laissa emporter vers ce lieu sans souffrance, sans conscience, sans pensées et sans émotions. Il espérait seulement que cette fois, nul rêve ne viendrait troubler son sommeil, qu'il pourrait enfin reposer son corps et son corps meurtris plus que quelques heures, enfin. Et sans se réveiller en sueur et en pleurs...

il dormait.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   Jeu 20 Jan - 17:39

Elle sourit en le voyant enfin s'endormir, elle se leva, rangea quelque papier et alla fermer son infirmerie pour le reste de la journée

Puis elle revint dans la pièce où Kaoru dormait, elle soupira de soulagement en le voyant dormir, elle alla se changer, troquer sa blouse et sa robe pour un pantalon de jogging et un débardeur, elle détacha ses cheveux, enleva ses lunettes et rejoignit Kaoru dans le lit
Elle l'entoura de ses bras, plaça sa tête contre sa poitrine et mit ses mains autour de lui
Elle lui embrassa le haut du crâne et ferma ses yeux a son tour

Se rappeler de ce qu'elle avait fait étant petite l'avait épuisée aussi et soutenir moralement ce jeune homme l'avait vidée du peu de force lui restant, elle s'endormit après avoir chantonné une dernière fois sa chanson.
Elle se réveilla une fois a cause de Kaoru qui gigotait dnas son sommeil, elle ressera sa prise sur lui et le calma jusqu'a ce qu'il reparte dans le sommeil et qu'elle le suive de peu
Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   Jeu 20 Jan - 22:35

Le lendemain matin, Kaoru se réveilla dans les bras de la femme.

Il n'avait pas eu conscience du fait qu'elle se soit couchée avec lui, mais ne s'en formalisa pas. De toute façon il n'était pas vraiment en état de s'en formaliser, mais dans un cas comme dans un autre ça ne lui dérangeait pas: il la connaissait, quand-même, elle était presque une amie. Et puis il était gay, alors ce n'était pas comme s'il allait être gêné par ce contact physique...En fait, c'était même le contraire: c'était plutôt réconfortant. Les yeux grands ouverts, il resta là, sans bouger, un bon moment, savourant l'étreinte maternelle de l'infirmière endormie et écoutant sa respiration paisible. Il pensait. À toutes sortes de choses.

Il avait dormi, cette nuit. Pour la première fois depuis un bon moment, il ne s'était pas réveillé toutes les deux heures. Il avait vaguement conscience d'avoir fait un cauchemars, mais...Il ne l'avait pas réveillé, pour une fois. Il était parti de lui-même...Peut-être parce que la dame était là. Sa présence réconfortante avait dû, même dans son sommeil, chasser les démons qui l'habitaient. En tout cas, ça avait fait du bien: son corps en avait extrêmement besoin. Il était reposé maintenant. Et son âme aussi avait pu se reposer et en avait profité...Il se sentait plus calme. Il avait toujours cette douleur immense en lui, cette fatigue morale, mais il avait fait le point. On pouvait dire que Kaoru allait un tout petit peu mieux...

Ce soir, il irait parler à Hikaru. Cela ne pouvait plus durer. Il le fallait. Il était décidé maintenant.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   Dim 23 Jan - 20:00

Mizuao émergea du sommeil, elle resta dans la position dans laquelle elle se trouvait, elle était si bien, elle avait dormi comme il fallait, sans qu'elle ne revive ses souvenirs avec William qui lui revenait sous forme de rêves qui la faisait se réveiller en pleurs cherchant la présence de son fiancé avant qu'elle ne se rappelle qu'il était mort
Elle passa sa main doucement dans les cheveux du jeune homme

- Tu a bien dormi Kaoru?demanda-t-elle d'une voix douce

Elle se recula avant de lui sourire tendrement

- En tout cas tu a bien meilleure mine qu'hier mon grand, je te le dis, fit-elle de sa voix toujours aussi douce

Elle lui posa un baiser sur le front, et elle y mit tout l'amour maternel qu'elle avait pour lui

- Ohayo Kaoru-kun, finit-elle avec un doux sourire

Puis elle attendit la réponse de l'être reposant entre ses bras
Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   Dim 23 Jan - 23:41

Kaoru se redressa, s'assit dans le lit et se frotta les yeux. Ses pensées lui semblaient définitivement plus claires ce matin. Il avait fait un ménage dans son coeur et ça faisait du bien. Il regarda la jeune femme à ses côtés et lui fit un sourire gentil et encore un peu épuisé.

-Oui, j'ai bien dormis...Mieux que depuis un bon moment en tout cas. Merci...

Il ferma un instant les yeux, puis les rouvrit.

-Je vais y aller, j'ai cours bientôt...Et ce soir je vais devoir parler avec Hikaru.

Il se mit debout, chancela un peu puis se raffermis.

-Merci encore, Mizu...J'apprécie vraiment.

Il lui sourit et se dirigea vers la porte. une grosse journée l’attendait...Et il devait se préparer à l'affronter. Au moins, maintenant il savait que quoi qu'il arrive il avait un allié. Ce n'était pas le cas avant, lui qui avait toujours été seulement avec Hikaru et qui était le moins sociable des deux, même maintenant qu'ils commençaient à s'ouvrir.Il avait beaucoup plus de mal et avançait plus lentement que son frère...


_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   Jeu 27 Jan - 18:05

Mizuao regarda le jeune homme se redresser sur le lit et se frotter les yeux, il tourna la tête avant de lui offrir un sourire gentil bien qu'encore un peu fatiguée
Elle sourit en retour

- Ne me remercie pas, je n'ai fait que ce que je croyais que je devais faire, fit elle d'une voix douce en se redressant a son tour

Elle le vit fermer puis ouvrir les yeux et souris a ses paroles

- Je suis de tout coeur avec toi Kaoru, affirma-t-elle

Elle sortit du lit et se dirigea vers son bureau pour remettre ses lunettes, elle se tourna pour le voir se mettre debout a son tour et chanceler, elle se tenait prête a aller l'aider mais il se stabilisa tout seul
Il se tourna vers elle et lui refis un sourire avant de la remercier encore une fois
Elle secoua la tête avant de lui rendre son sourire

- Ne t'en fais pas va, et sache que ma porte t'es tjs grande ouverte, tu viens quand tu veux, a n'importe quelle heure que ca soit du jour ou de la nuit je serais toujours disponible pour toi sois en sûr, fit elle de sa voix toujours douce

Elle le vit se diriger vers la porte et se dirigea elle aussi vers la porte seulement pour une autre raison, elle se mit devant kaoru et fit un câlin a l'adolescent

- Je te remercie aussi, chuchota-t-elle avant de le libérer et de lui ouvrir la porte

Elle le regarda avec un sourire espiègle et des yeux brillants de malices

- Tu sauras sortir tout seul je pense non? pas besoin que je raccompagne monsieur a la porte? de toute façon j'aurais pas pu, faut que je me change, je vais pas soigner en jogging et débardeur quand même, fit elle en montrant ses vêtements
Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   Dim 30 Jan - 1:23

Kaoru se retourna une dernière fois sur le pas de la porte vers la jeune dame qui l'avait aidé. Un sourire apparu sur son visage, pas le sourire du vrai Kaoru certes, le sourire joyeux et espiègle qu'il arborait toujours en temps normal. Mais quand-même...Un sourire sincère, comme il n'en avait plus eu depuis un bon petit moment. Depuis ce qui s'était passé avec son frère...Mais ça allait prendre fin. Il allait lui parler à coeur ouvert, lui dire qu'il l'aimait, qu'il était désolé, mais qu'il ne pouvait pas ne plus lui parler jusqu'à la fin de leurs jours. Lui aussi en souffrairait de toute façon, même qu'il en souffrait déjà. Les jumeaux Hitachiin étaient faits pour être toujours ensemble, et quand ils ne se parlaient plus c'était comme s'ils étaient tous les deux déchirés, incomplets. Ce ne pourrait jamais durer ou les deux frères finiraient par se suicider. Ils ne pouvaient pas se passer l'un de l'autre...Alors il finiraient toujours par se retrouver. Ils s'aimaient trop. Tout cela, Kaoru le savait, mais il s'était embourbé dans la douleur et avait cessé de penser pour s'abandonner entièrement à la douleur. La jeune dame l'avait tiré au Soleil. Il était toujours trempé, gelé, couvert de boue mais il voyait le ciel plein de nuages et savait qu'un jour où l'autre ils seraient bien forcés de s'écarter pour laisser passer le Soleil. C'était innéluctable.

Car il fait toujours se rappeller que même si le ciel est gris partout, haut-delà des nuages il y a encore du bleu et du Soleil...

-Merci. Je m'en souviendrai.

Il était sincère. Il s'en souviendrait.

Il tourna ensuite les talons, bien décidé à en finir une fois pour toute. Ça avait assez duré. Il était temps que les frères Hitachiin parlent...

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dépression (PV Mimi)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dépression (PV Mimi)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» crotti et mimi les p'tites souris
» Dépression totale (Pv: Miwako)
» Indicateur pression d'huile
» Mimi Geignarde
» La gentillesse de Mimi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ouran World :: 
Hors RP
 :: Corbeille
-
Sauter vers: