Ouran World

Un forum RPG basé sur le manga Ouran High School Host Club.Yaoi, Yuri et hentai autorisé!
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la Rose des Phantomhive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Carmilla R. Phantomhive

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 13/09/2012
Age : 21
Localisation : Ouran Highschool

MessageSujet: la Rose des Phantomhive   Mar 18 Sep - 14:33




Carmilla Rose Phantomhive



Nom: Phantomhive

Prénom: Carmilla Rose

Âge : 17 ans

Étudiant ou professeur : Etudiante

Appartenance à un club d'hôtes? : Non

Sexe : Féminin

Orientation sexuelle: Bisexuelle

Tendance sexuelle: Ambivalente

Description

  • Physique :
    Je mesure un mètre 72, ce que me rends un peu plus grande que ma sœur jumelle. Je peux paraître grande dans ce nouvel environnement japonais, mais ça ne l’était pas en Angleterre. Oui, je suis anglaise. Pure anglaise. Je réponds donc aux critères classiques du physique british. Assez grande, fine, la peau pâle, les yeux clairs et les cheveux clairs. Je ne me trouve pas belle pour la simple et bonne raison que je suis plutôt du genre à être « mignonne ». Et je n’aime pas être « mignonne ». Cela va mieux à ma sœur. Mais je ne vais pas non plus dire que je ne m’aime pas, cela serait ingrat. J’aie beaucoup mes cheveux extra-longs et mes yeux noisette si particuliers qu’ils peuvent parfois sembler jaunes, ou bien rouges. C’est d’ailleurs l’arme préférée des jumelles Phantomhive !

  • Mentale :
    Je suis… le vilain petit canard de la famille Phantomhive, autant que j’en suis l’un des principaux moteurs, quand j’y mets du mien.
    Je suis tout et son contraire, cela dépend juste de la situation. Enfin… il y a quelques traits de caractères que je ne posséderais sans doute jamais comme la gentillesse, la pitié, l’avarice, ou la manipulation. Mais je peux autant être une grande gueule que silencieuse, sadique que sympathique, confortante qu’indifférente.

    Le tout en fait, c’est de m’intéresser, positivement, ou de réussir le miracle d’être mon ami pour avoir accès à la plupart de mes qualités : loyale, sociable, sympathique, bavarde, enjouée, et motivée.
    Mais dons le cas contraire, que vous me soyez indifférents ou que je ne vous aime pas, je n’en serait que plus indifférente, sadique, cassante, calculatrice, et vicieuse.
    Donc oui, le tout est d’être du bon côté de la barrière avec moi. Je ne fais pas dans la demi-mesure. Je m’en fiche, il y a toujours des gens avec qui je m’entendrai et je ne vais pas courir après une personne alors que nous sommes presque 7 milliards, c’est ridicule.

    Maintenant, mes traits de caractère invariants. Je suis du genre curieux et commère. Je me passe de raconter tout ce que je sais sur une personne quand je la respecte un minimum, mais dans le cas contraire… soit je lance des rumeurs plus ou moins fondées, soit je me sers de mes connaissances pour écraser. Car tout le monde le sait, la vérité blesse bien plus qu’une insulte.
    Autre chose, comme beaucoup de gosse de bourge, je suis égoïste et égocentrique. Mais je me soigne. Un peu. Mais je suis loin d’être avare et ai plutôt tendance à donner un peu trop facilement. Tant qu’on ne vient pas quémander, j’ai horreur des profiteurs.
    Et puis je suis plutôt grande gueule. Sauf quand mon bon sens me souffle le contraire. Mais je ne m’embarrasse que très rarement de manière et ai déjà envoyé se, je cite, « faire foutre », plusieurs aristo anglais qui me tapaient sur le système à des dîners mondains. Aussi in faut savoir que j’adore manger avec les doigts ou m’étaler de tout mon long dans un canapé, bref, la grande classe anglaise que nous connaissons tous très bien… ou pas.
    Sinon, avec les hommes, ou les femmes, je m’en fou tant que c’est humain, je suis assez… comédienne. Pas hypocrite ! Nuance ! Je sais juste mener mon petit jeu pour leur donner ce qu’ils veulent et du coup… bah, avoir moi ce que je veux. Bon okay, je suis quand même manipulatrice en fait.
    Enfin je suis du genre… têtue. Et…. Je ne sais pas encore si c’est courageuse ou inconsciente, mais je pense être tout de même relativement intelligente. Donc oui, quand je veux… en général j’obtiens. C’est ce qui profite le plus à ma famille d’ailleurs, malgré mes manières peu convenables. Mais quand mes parents arrivent à me motiver pour les aider dans un quelconque projet. Ils sont quasiment sûrs d’avoir les résultats escomptés.


  • Goûts :
    J’aime….. ma foi… ma sœur. Oui ma sœur, ma jumelle, mon ange, mon autre, mon tout bref. Je lui voue un culte. Oui, et alors ? Mais encore? Hum… la danse oui, et le violon. Oui, le violon je fais plus qu’aimer à vrai dire. Sinon… j’aime bien flirter, c’est intéressant. Non en fait j’aime bien observer le comportement des êtres humains.
    Je ne sais pas ce que j’aime, j’aime presque tout dans un sens, alors voilà, il n’y a pas vraiment quelque chose qui se décroche du lot. Ou alors si peut-être toi Invité. Mais en bien ou en mal ?
    Sinon, dans ce que je n’aime pas, il y a surtout des personnalités : superficiels, idiots, opportunistes, lâches, pochtrons. Je n’aime pas les nouvelles technologies non plus, c’est une très grande prise de tête pour moi.
    Malgré mon caractère tranché, je suis ouverte à tous, et je ne me ferme jamais totalement à quelque chose, ou quelqu’un. Car il n’y a que les idiots qui ne changent pas d’avis !

Histoire


Je suis la deuxième des Phantomhive. Si l’on considère le fait d’être sortie du ventre de ma mère avant ma jumelle établit un ordre d’âge. J’ai donc un grand frère James Andrew Phantomhive, le brave clone de mon père. Enfin, il aurait pu tomber plus mal, hein, je ne dis pas que ressembler à mon père est une tare loin de là. Nous les Phantomhive, membre de la haute aristocratie anglaise, branche dérivé de la royauté, avons toujours été fort d’esprit et relativement indépendant par rapport à l’éthique classique bourgeoise. Ce qui fait quand plus d’avoir un sang noble, nous sommes à la tête d’un haras très réputé et actionnaires de beaucoup d’entreprises et commerces. Nobles et riches, la classe.

Comme tous les enfants de l’aristocratie, ma sœur et moi durent nous coller à des arts classiques. Contre lesquels je n’ai rien soit dit en passant. Aussi, je me mis au piano et au violon, ainsi qu’à la danse classique. Au chant aussi quand j’étais plus petite. Mais ma voix est devenue très grave depuis mes 14 ans et je n’aime plus chanter en public, même si ma sœur dit que je chante toujours bien. Parce que oui, je chante toujours devant elle. Uniquement elle. Sinon, je joue du piano uniquement avec ma sœur, je n’ai pas spécialement accroché. Mais je suis une très bonne danseuse, car cette discipline m’a énormément plus, et je me suis mise à d’autres danses de salons depuis quelques années. Quant au violon… ce fut l’amour de ma vie. Ou du moins le concerto pour violon de Tchaïkovski fut, et est toujours, l’amour de ma vie. Je fais sans doute partie des personnes ayant suent le jouer le plus vite et le plus tôt dans leur vie.
Et bien sûr, fille de propriétaires de haras, je suis forcément une très bonne cavalière et j’adore les chevaux.

Donc voilà, les 15 premières années de ma vie se déroulèrent entre école privée, cours privés d’arts classiques, diners mondains et jeux avec ma sœur. Mais je n’avais, encore une fois, rien contre ce monde qui me plait tant qu’il ne me bride pas. Ma mère était présente, mon frère protecteur et mon père… et bien présent autant qu’il le pouvait. Donc oui, nous étions une famille heureuse.

Pour le lycée, ma sœur et moi étions dans un pensionnat de jeunes filles nobles. Ou je rencontrai celle qui me fit découvrir les côté plus… décalés de ma personnalité. Une fille aux parents divorcés, dont la mère avait basculée…. Sex, drugs, alcohol, and rock’n roll, et qui avait donné quelque peu goût à ce genre de chose à Jac. Jacqueline. Jac qui me fit goûter à ces mêmes choses, sorties pas vraiment pour nous, de l’alcool, des soirées, des garçons et… elle. Puis d’autres filles. The “Carmilla Decadence”, comme dirait Will. Elle y a assisté, plus ou moins de loin, mais n’a jamais participé. Vraiment. Mais n’allez pas croire que je suis devenue une grosse punk ! Loin de là ! Une noble gothique on va dire… regardez mon caractère quoi, je ne suis pas devenue une trainée ou une droguée.

Mais le jour où cela remonta, par je ne sais toujours pas quel miracle, aux oreilles de mes parents, ceux-ci, horrifiés, préférèrent nous envoyer au Japon, dans une autre école. Dans un pays plus calme, ou je serais plus encadré et moins tentant. Qu’elle pense. Enfin, elle voulait m’y envoyer, mais bien sûr, pour les jumelles c’est « jamais sans ma sœur ».

Vous


pseudo : Charlie!
disponibilité : Tous les jours normalement, à partir du 26 septembre, sûre.
niveau de rp : Héhé… since 2006 babe…
impression sur le forum : euh… OURAAAAAAAANNNNNNN *sors*
Comment avez-vous découvert le forum?: Sawen.net
code : (OK BY KAORU)(‘tain j’ai mis mon temps à comprendre u_u)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 23
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: la Rose des Phantomhive   Jeu 20 Sep - 16:55

Tu es validée! Enfin, ce personnage-ci ; )

Avant de te mettre à rp, je te demanderais cependant de faire la fiche de ton autre compte également, d'accord?

Merci : )

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
 
la Rose des Phantomhive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oscar et la dame Rose
» La fête de la rose à Chaalis
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Le labyrinthe de la Panthère Rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ouran World :: 
Avant de commencer
 :: Fiches de présentation :: Fiches validées
-
Sauter vers: