Ouran World

Un forum RPG basé sur le manga Ouran High School Host Club.Yaoi, Yuri et hentai autorisé!
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Beginning...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Beginning...   Mer 27 Oct - 15:53

Eh voilà. On était déjà le début de l'année,

Kaoru s'était bien reposé durant l'été, dans la maison de vacances de ses parents au bord de la mer. Lui et Hikaru avaient passé leur été à se prélasser au Soleil et à s'amuser. Pas mal...Même si à la longue ça avait été un peu ennuyeux. Il était content que les cours recommencent, au moins il aurait quelque chose à faire.

Il se sentit soudain un peu coupable. Il était là à se plaindre de son été...Et Haruhi, elle, avait dû le passer à travailler...

Il soupira. Elle avait raison, il devait apprendre à apprécier ce qu'il avait. Il avait compris bien des choses depuis que cette jeune fille était là...Et puis, elle était bien: c'était la première personne à avoir jamais gagné au jeu de «qui est qui?». Il sourit tout seul, perdu dans ses pensées. Il était assis sur un des confortables fauteuils du riche salon du club d'hôte masculin. il était heureux, car ses amis lui avaient vraiment manqué. Jamais il ne l'avouerait, mais ils étaient en fait sa deuxième famille. Il les avait tous revus avec une grande joie, et son frère aussi. Les temps où ils étaient fermés du reste du monde étaient bel et bien révolus... Grâce à Haruhi, encore une fois. Décidément, cette fille était spéciale...

Mais voilà, tout le groupe avait prévu d'aller dans un petit restaurant sympa pour fêter le début de l'année (le prince avait invité Haruhi, bien sûr, elle ne pourrait jamais se payer ça la pauvre petite). Cependant, il y avait un problème: un nouvel inscrit au club d'hôte. quelqu'un se devait de l,accueillir et de l'évaluer pour voir si il pouvait rester. On avait tiré à la courte paille, et qui avait dû s'y coller pendant que les autres allaient s'amuser? Lui, bien sûr.

Vautré sur le canapé, il soupira. Bon, c'était fâcheux, il était loin de son frère en plus, mais ce n'était pas non plus la fin du monde. Ce pourrait être amusant de rencontrer ce petit nouveau...

On lui avait envoyé une lettre pour le prévenir, et il était sensé arriver d'une minute à l'autre. Kaoru ne prit pas la peine de réajuster ses vêtements ou de s'asseoir comme il faut. Qui s'en souciait, de toute façon?

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Beginning...   Mer 27 Oct - 19:28

    ~Ouran est une école privée définie par de riches familles prestigieuses~

    Les gens ont beaucoup de temps tapissé dans le creux de leurs mains. Par conséquent, étant le président de ce club d'hôte, je l'ai conçu et il n'a de sens que pour donner l'hospitalité à ces illustres étudiants. Donner le meilleur de nous-mêmes est la règle d'or de ce cercle. Dans le but d'être assuré que quiconque ne dérogera à la règle, je requiers ta présence dans notre beau salon afin de faire plus ample connaissance avec ta prestance.

    Le Roi


A peine ce cher Akizumi était arrivé, voilà que le président du club exigeait impérativement sa présence. Evidemment il était tout à fait compréhensible et naturel de devoir faire connaissance avec le nouvel intégrant du club d'hôtes. Il fallait bien commencer quelque part. Mais ce galimatias était assez de mauvais goût qu'un soupire s'en échappait. Cette lettre seule suffisait pour prouver que le président du club prônait les baratins en tout genre. Le nouvel étudiant tourna la page délicatement parfumée entre ses doigts dans l'autre sens pour être sûr qu'aucun autre jargon de ce genre ne s'était pas malencontreusement glissé quelque part. Il ne fut rien rien. Akizumi remit alors soigneusement le bout de papier dans l'enveloppe rosée sur laquelle était écrit "A l'intention du petit nouveau". Mais pour qui le prenait-il donc? Enfin il était nécessaire de vérifier par soi-même. Akizumi se rendit donc rapidement au salon du club dans l'idée de rencontrer le groupe et surtout le président.

Il n'eut pas grand mal à trouver la salle en question car tout était parfaitement bien indiqué. Il n'hésita pas et poussa la porte. Cette grande salle luxueuse était pourtant vide, pas de gentes demoiselles, encore moins d'hôtes.

Personne pour m'accueillir? Voilà qui est fâcheux.

De quel droit le président lui avait-il adressé une lettre si c'était pour le laisser planter comme ça? C'était quelque chose qu'Akizumi ne supportait pas. Mais maintenant qu'il avait fait le déplacement, il scruta un peu les alentours. Ce fut là qu'il aperçut une tête aux cheveux châtains-orangés dépassant d'un des fauteuils de velours. Finalement, la personne en question était bien là pour l'accueillir dans ce cercle d'hôtes. Le nouvel arrivant fit alors quelques pas afin de dévisager brièvement celui-ci, histoire de savoir à qui il pouvait avoir affaire. Hormis ses cheveux et ses yeux verts pâles, il avait quelques ressemblances avec Akizumi, plus particulièrement ce pâle visage aux traits fins. Ce qui attira spécialement son attention était l'uniforme. Ca paraissait banal, mais le nouvel étudiant n'avait toujours pas reçu le sien et cela pouvait sembler indécent de se présenter avec son style vestimentaire un peu lugubre. Pour autant, ce membre n'avait pas l'air de se soucier de sa posture et une expression blasée animait son visage. En effet, comment s'attendre à une telle réaction de la part du président? Ca pouvait compenser l'absence de son uniforme. Et honnêtement, Aki ne s'attendait pas à ce genre de personne pour lui avoir adressé de tels mots dans une lettre. Soit, il devait se montrer un minimum cordial envers son "supérieur". Akizumi adressa un bref signe respectueux de la tête et se lança en optant un ton des plus normaux:

    Akizumi - Je présume avoir le privilège de me trouver devant le président? Je me présente, Aoyama Akizumi, enchanté et honoré à l'idée d'intégrer ce club.



Dernière édition par Akizumi Aoyama le Ven 29 Oct - 7:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Beginning...   Jeu 28 Oct - 11:26

Kaoru s'était presque assoupi sur le canapé lorsqu'il entendit soudain une voix:

--Je présume avoir le privilège de me trouver devant le président? Je me présente, Aoyama Akizumi, enchanté et honoré à l'idée d'intégrer ce club.


Il ouvrit un oeil, puis l'autre. Il se rassit lentement, puisqu'il était à moitié couché, mais resta dans une posture négligée. Vraiment, il n'avait pas envie de se casser la tête aujourd'hui...C'était la rentrée, l'été le marquait encore et le club n'était même pas encore ouvert.

Il ne put s'empêcher de lever un sourcil. Ce garçon n'avait pas dû recevoir son uniforme encore, vu son accoutrement. Il était habillé tout de noir, si celui qui s’appelait le Prince des ténèbres et qui vivait pas loin le voyait il se prosternerait probablement à ses pieds... Il soupira et
passa une main sur son visage. Bon, okay, jusqu'à maintenant il faisait plutôt peur aux filles (et peut-être même aux gars), mais il était très mignon et était poli. C'était juste son style qui détonait un peu, une fois l'uniforme mis il n'y paraîtrait plus.

Apès l'avoir ainsi examiné et détaillé, il lui sourit et lui répondit d'une voix nonchalante:


-Nan, je suis pas le président. Je m'appelle Kaoru Hitachiin, membre comme toi. Enfin, le truc c'est que...Le prends pas personnel, mais on a tiré à la courtepaille pour savoir qui devrait rester pour t'accueillir...

Il haussa les épaules.

-Bah j'ai perdu.

Il émit un petit rire.

-Mais tu ne connais pas ta chance...C'est moi qui vait t'évaluer aujourd'hui. Si c'était le Prince, il t'aurais déjà fait un discours enflammé à n'en plus finir sur la beauté de notre art et les lourdes responsabilités qui t'incombent à prézent, satisfaire les jeunes filles et bla bla bla.....

Il bailla encore.

-Entre toi et moi, la plus grande responsabilité que t'auras ici, c'est de supporter Tamaki...Enfin, bref: enchanté.

Il lui tendit la main.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Beginning...   Jeu 28 Oct - 12:58

Le jeune homme se redressa légèrement sur le fauteuil sans pour autant se remettre dans une posture correcte. De la même manière, Akizumi fut promptement lorgné. Il s'attendait déjà à donner une impression pas forcément favorable étant donné son accoutrement morne. Il suffisait de s'expliquer simplement, il arrivait parfois que les uniformes prenaient du retard même s'il fallait avouer qu'Akizumi avait assez tardé dans sa commande et que c'était en partie de sa faute. Mais pour le coup, en voir un sous ses yeux porté ne le rassurait guère. Ce n'était pas concevable de devoir enfilé un tel costume! Etre contraint à porter tous les jours ce chandail blanc recouvert de cette chemise bleue sur laquelle figure le logo de cette académie, sans oublier le pantalon noir avec de belles chaussures éclatantes et proprement cirées, comment pourrait-il? C'était notamment la première chose qui le rendait septique. Ses vêtements aux tons glauques s'accordaient si bien à sa personne même. Cependant il n'y avait pas d'alternative. Ce costume lui sera incontestablement imposé. De quoi allait-il avoir l'air? Il avait crainte de ressembler à un pingouin dans cet uniforme... Pourtant, le jeune homme qui était devant lui semblait avoir fière allure. Allait-il le porter si bien? Dans tous les cas, il allait pouvoir le vérifier lui-même plus vite qu'il ne le pensait. Alors qu'Akizumi était soucieux sur une question qui ne devrait même pas se poser puisque l'uniforme était exigé, le jeune homme à moitié affalé dans le fauteuil se présenta sous le nom de Kaoru Hitachiin, membre à part entière du club mais en aucun cas le président. Comment Aki avait-il pu s'élancer ainsi sans être certain à qui il s'adressait? Il avait commis une première erreur, cependant, n'était-ce pas le rôle au président de venir à la rencontre lui-même des nouveaux hôtes? Apparemment, ce président était bien audacieux et avait envoyé un des ses vaillants "subordonnés", quelle impertinence! Enfin, il fallait voir le bon côté des choses, un membre avait au moins accepté de venir le rencontrer, même si ça lui coûtait visiblement son précieux temps. Qui aurait cru qu'Akizumi aurait reçu la bienveillance que quelqu'un le coudoie après avoir tiré à la courte paille? Manifestement, il était lui-même le gros lot. Pourtant, à voir Kaoru hausser des épaules en avouant sa défaite, Aki en échappa un petit rire. Il n'y avait pas de quoi s'énerver, il savait pertinemment que son entrée lui-même n'allait pas être directement enchanteresse et qu'il fallait un temps d'adaptation, fallait-il encore que l'on l'accepte simplement.

    Kaoru - Mais tu ne connais pas ta chance... C'est moi qui vais t'évaluer aujourd'hui. Si c'était le Prince, il t'aurais déjà fait un discours enflammé à n'en plus finir sur la beauté de notre art et les lourdes responsabilités qui t'incombent à présent, satisfaire les jeunes filles et bla bla bla... Entre toi et moi, la plus grande responsabilité que t'auras ici, c'est de supporter Tamaki...


Certes, dit entre un baillement mais c'était clairement dit. A croire que le président ennuyait plus qu'autre chose avec ses discours semblant rébarbatifs. La lettre lui avait amplement suffit pour le deviner assez bien. Mauvaise pioche, Aki n'aimait pas qu'on le bassine. Il lâcha un soupire. Sûrement cela allait lui demander des efforts devant ce Tamaki. Au moins, Kaoru semblait compréhensif, probablement était-il déjà passé par là. Ce dernier lui tendit poliment la main. Akizumi la saisit doucement en prononçant doucement:

    Akizumi - Moi bien plus.


Mais les choses n'allaient pas être si faciles à présent. Effectivement, il ne fallait pas oublié qu'il était là pour assuré ses "compétences" au sein de ce club. Un premier faux pas n'était pas le bienvenu. Peut-être que Kaoru semblait paisible et ne cherchait pas de quelconques conflits, il se trouvait tout de même là par la demande aussi de Tamaki et il était possible qu'il ait déjà des remarques à faire part, donc pourquoi pas, certaines à recaler immédiatement le nouveau. Tout était envisageable. Il fallait donc rester sage pour l'instant. Pour le coup, Aki était bien curieux de savoir comment il allait s'y prendre pour juger si le nouveau avait véritablement sa place ou pas au sein de ce cercle. Il en était même presque impatient. Plus vite c'était fait, plus vite il pourrait en venir à ses préoccupations et de plus, cela permettrait de libérer ce pauvre Kaoru qui n'avait rien demandé au départ.

    Akizumi - Suis-je si peu fiable pour que le président t'envoie vers moi? Moi qui pensais que ça serait lui d'ailleurs que j'allais rencontré en personne sachant la place qu'il occupe. J'ignorais qu'il allait te faire perdre de ton temps, tu m'en vois navré, fit-il en haussant des épaules. Et donc? En quoi consiste ce "test"? demanda-t-il un peu plus sérieusement. J'ai du mal à cerner ce qu'on attend de moi en exigeant si bien ma présence ici alors que je n'ai rien dans ma manche à prouver.



Dernière édition par Akizumi Aoyama le Ven 29 Oct - 7:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Beginning...   Jeu 28 Oct - 23:13

Kaoru écouta le jeune garçon d'une oreille distraite, au départ du moins. C'est que malgré son accoutrement, il semblait assez banal. Cependant, il croyait voir briller quelque chose dans les yeux de l'inconnu...Peut-être n'affichait-il pas sa véritable personnalité pour le moment. En effet, avec le test, ça risquait de devenir intéressant...

Le jeune garçon se redressa complètement
.

-Bah, ne t'inquiète pas, accueillir un petit nouveau n,est pas si ennuyant que ça tu sais. Et puis, la raison pour laquelle notre si charmant Prince n'est pas venu te tester lui-même, alors que normalement il se serait précipité, c'est...Hem. Une fille, disons.

Il leva les yeux au ciel. Il allait bien finir par se rendre compte qu'il aimait Haruhi, non? Ou bien cela allait passer, comme une amourette d'adolescent...M'enfin. il ne voulait pas lui dire tout de suite pour la jeune fille, car il ne voulait pas qu'il rompe son secret. Il ne lui dirait que lorsqu'il aurait passé le test, et encore, avec quelques menaces subtiles pour être sûr qu'il ne s'ouvre pas la bouche...Haru faisait partie de la famille maintenant, et il voulait que ce bonheur dure le plus longtemps possible, même si il savait que tout prendrait fin à la fin de leur scolarité. Il ne voulait pas que ses moments merveilleux avec ceux qu'il considérait comme sa deuxième famille, ses premiers amis, soit gâchés par un inconnu. Alors il avait intérêt à lui plaire, ou il irait raconter des tas de trucs horribles sur lui à Tamaki. Ce dernier voulait surtout savoir si le nouveau savait être charmant, mais Kaoru voulait seulement savoir s'il était sympathique, en fait...Que ce soit d'une manière classique ou plus détournée. Il n'était pas bien difficile, il savait reconnaître les gens biens quand il les voyait, même si ce n'était pas toujours évidenta ux premiers abords...

Il continua:

-Or donc, passons au test. Comme tu le sais, notre club sert à charmer les jeunes filles et, je t'averti, les garçons aussi parfois...

Il s'efforça de ne rien laisser paraître, mais il eut envie de rougir car il aimait lui-même les garçons mais ne l'avait pas avoué à personne officiellement, même s'il savait que les autres s'en doutaient (enfin, sauf Tamaki, il était trop idiot). Souvent c'était lui qui s'occupait des clients masculins, ce n'était pas très dur à deviner alors...Il continua comme si de rien n'était:

-Nous voulons donc savoirs si tu peux charmer, faire rougir, etc.. Le test sera simple...

Il appuya son visage sur ses mains et lui dit simplement en lui faisant un grand sourire:

-Charme-moi.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Beginning...   Ven 29 Oct - 7:58

Akizumi fronça momentanément son regard déjà à la base perçant. Apparemment, le président ne perdait pas tout à fait le nord en vue de mettre en pratique son côté séduisant envers une demoiselle. Bien que celui-ci semblait être un parfait enjôleur, c'était tout de même regrettable de ne pas faire cette connaissance, enfin, quitte à choisir entre une "conquête" et un petit nouveau, probablement le jeune homme aurait eu une décision semblable. Quoique, la question pouvait en effet se poser si on approfondissait ce cas. Cela pouvait éventuellement se montrer intéressant d'un autre côté...

Humm...

S'il reprenait ce qu'avait dit Kaoru, la signification prenait un peu plus de son sens, du moins, peut-être que leurs pensées n'allaient pas dans la même direction, mais il y avait bien ce côté attrayant omniprésent. Après chacun sa manière de cultiver cet attrait. Ce n'était pas quelque chose de très commun chez lui, mais pour le coup, il était curieux de découvrir les procédures du club d'hôtes, sachant en plus de cela qu'il comptait l'intégrer. Par cette personnalité qui aurait cru? C'était une des raisons pour laquelle il était préférable de paraître paisiblement attentif pour l'instant. Cependant, peut-être que la simple et bonne présence du nouveau suffisait amplement et qu'il n'y avait pas véritablement de test à proprement parlé. De ce fait, Kaoru semblait être un bon flâneur et malgré cela, il était membre. Comme quoi, rien n'était impossible mais cela suscitait un peu plus d'interrogations. Vraisemblablement possédait-il aussi une double personnalité, ce qui se comprendrait parfaitement. Pour l'instant, Aki se sentait lui-même comédien de paraître si innocemment inoffensif, personne qu'il n'était pas vraiment bien qu'il était de nature calme. Il dirigea son regard vers une des grandes fenêtres par lesquelles traversaient les rayons chauds du soleil qui éclairaient fortement cette illustre salle. Il en revint rapidement à Kaoru lorsque celui-ci se décida de passer au test. Finalement il y en avait bien un. Kaoru précisa bien le fait que ce club servait à charmer les jeunes filles tout aussi bien des garçons parfois. Ainsi, c'était permis? Aki n'en voyait pas d'inconvénient, filles ou pas, c'était du pareil au même, ça n'allait pas grandement modifier sa démarche. Enfin, il fallait juste un minimum se calquer à la personnalité présentée, rien de plus. Il en était un peu distrait par ses pensées.

    Kaoru - Charme-moi.


Akizumi revint vivement à lui. Il ne laissa rien paraître mais cette demande l'avait quelque peu ébranlé.

Là, tout de suite, maintenant?

Il pensait aux premiers abords que Kaoru plaisantait. Qu'on le lui demande promptement ceci comme ça, aussi naturellement, n'était pas prévu, il ne savait s'il serait capable. Mais ce large sourire affiché sur le visage de Kaoru le sollicitait. De toute façon pour l'heure, il n'avait pas le choix de s'y plier. Bien pourtant quelques expériences par le passé, jamais cela lui avait été exigé et à chaque fois c'était venu de lui même, ce fut pourquoi il se consultait intérieurement avant d'avancer quoique ce soit. Il ne put empêcher qu'un sourire narquois apparut au coin de ses lèvres quasiment instantanément avec son regard qui s'était inculqué d'une toute autre expression, pour le moins qu'on puisse dire, un regard profondément charmeur. En fait, sûrement était-ce ce qu'il attendait. Voilà où se tapissait ce côté amusant. Savoir aussi que c'était un jeu plus coriace étant donné qu'il s'agissait d'un membre depuis plus longtemps accentuait sa part de malice. Evidemment, un membre de ce club, par le fait de leur expérience, devait être beaucoup plus tenace et ne devait pas se laisser séduire si facilement. Vouloir le faire rougir semblait déjà peine perdue mais comment ne pas contribuer à ce jeu pour lequel on l'avait si bien invité à participer? Volontairement, il fit mine d'être perplexe.

    Akizumi - Comment pourrais-je assouvir une telle demande sachant que moi-même je commence à me perdre? s'exclama-t-il en haussant les épaules et en regardant légèrement en l'air.


Il reporta sur sa cible ses yeux profonds qui signifiaient beaucoup de choses, entre autre son amusement mêlé à cette partie de séduction illustrant son côté dépravé. Son sourire s'élargit d'autant plus. Complètement intrépide, il s'approcha de lui et se pencha pour être à sa hauteur. Il plaça délicatement ses doigts en dessous du menton de Kaoru pour lui relever doucement la tête afin de l'obliger à plonger ses émeraudes flétris dans ceux d'Akizumi qui ne le quittaient pas un seul instant. Leurs visages étaient très proches. Dans ses yeux envoûtants on aurait pu contempler un brasier dansant. Paradoxalement, des flammes qui tournoyaient dans un océan infini. Ca devenait pour le moins alléchant qu'il se mit à lui chuchoter sur un ton succombant et provocateur:

    Akizumi - Humm je pourrais bien t'accuser.

Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Beginning...   Ven 29 Oct - 12:00

Assurément, il y eut un changement clair et net dans l'attitude de ce garçon. Cela se vit instantanément, ou bien peut-être était-ce juste parce que Kaoru avait l'habitude et était doué...Il n'empêche que le regard de ce Aki changea du tout au tout, et pas d'une manière qui déplut au jeune garçon...

En effet, son regard était passé de calme, ennuyé et presque indifférent à....Charmeur et même légèrement provocateur. Il était clair que ce jeune homme aimait jouer, à son grand plaisir d'ailleurs. Car l devait bien avouer que ce test n'avait pas qu'un but pratique...L'idée de se faire charmer par un aussi joli garçon ne dplaisait pas, mais alors là pas du tout, à notre cher Kaoru. Même si son frère serait probablement jaloux...Il ne put s'empêcher d'esquisser un sourire à cette idée.

Il regarda donc son nouvel invité avec un air intéressé. Pour se pendre ainsi au jeu, il ne devait certes pas être indifférent aux garçons...Il se serait plutôt attendu à lui voir un air impatienté, contrarié ou même carrément dégoûté. Mais non...Quelle veine! Il allait bien s'amuser.

Pourtant, lorsque l'autre parla, il semblait ne pas trop savoir quoi faire. Cela contredisait ce qu'on pouvait lire dans son regard...Kaoru fronça les sourcils et s,apprêta à répondre que, franchement, s'il ne savait pas comment charmer il n,avait pas sa place ici. mais il n'en eut pas besoin...

En effet, avec un air de prédateur des plus intéressant Akizumi s'approcha de lui et lui souleva doucement le menton. Son contact fit frissoner Kaoru, et il plongea son regard dans celui, très profond, du jeune homme. Il l'écouta parler...Décidément, le jeu était commencé.

Il prit alors son air innocent, fragile et effrayé, celui qu'il prenait avec son frère Hikaru lorsqu'ils voulaient attendrir les jeunes filles. Il le regarda d'un air craintif et plein d'inquiétude et lui dit d'un ton tout simplement craquant tant il était plein de douceur, de fragilité et de crainte:


-M'accuser? Moi? Est-ce que...Est-ce que j'ai fait quelque chose de mal?

Ses grands yeux se remplirent de larmes, fausses bien entendu, mais tout de même...Kaoru était un très grand acteur.Oui, le but était que le garçon le charme...Mais lui aussi voulait jouer à ce jeu-là! Il pouvait bien s'essayer, ça pimentait le tout...Et en même temps ça mettait ce nouveau dans des situations qu'il pouvait vraiment vivre. Certaines jeunes filles étaient si fragiles...

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Beginning...   Ven 29 Oct - 15:15

A peine le jeune homme s'était-il lancé dans le jeu que Kaoru changea aussi brusquement d'attitude. Il semblait si lassé et presque endormi quand Aki était arrivé, le voilà complètement métamorphosé. Il incarnait la parfaite et pure innocence en plus de paraître complètement apeuré.

    Kaoru - M'accuser? Moi? Est-ce que... Est-ce que j'ai fait quelque chose de mal?


Ce ton si doux et si frêle avec lequel Kaoru venait de geindre tranquillement était tout simplement délectable! Ainsi voilà la façon dont procédait un des membres du club, vraiment époustouflant! Tout comme s'était douté le jeune homme, il avait une seconde personnalité en réserve. Aki savait donc très bien que c'était de la comédie aussi mais cela allait bien plus à quoi il s'attendait, cela satisfaisait déjà ses attentes. Kaoru avait l'air très doué à ce jeu! Il parvenait même à faire scintiller ses yeux par des larmes qu'il avait l'air de sortir de nul part. Ce n'était pas quelque chose d'aisé, véritablement sa place ne devait pas être remise en question. Ce type était sensationnel! Il dégageait quelque chose d'éminent! Mais en définitive, c'était qui qui devait charmer qui? Aki ne devait pas perdre son but de vue et bien que ces genres de situation le captivaient, il ne succombait pas si facilement même s'il ne déniait pas pour autant toutes propositions. Il prit donc un air affreusement confus, ses pupilles légèrement chatoyantes posées autre part, en se plaignant lui aussi sur un ton qui était capable d'envelopper quelqu'un comme un parfum subtil:

    Akizumi - Malheureusement, mon si pauvre coeur chavire, je sens que je m'égare et pars à la dérive. Dans ce sinistre fin et profond précipice, il s'éloigne et s'en va rejoindre les abysses. Mais qui à travers ses iris détient la mer? poursuivit-il en replongeant hâtivement ses yeux océan dans ses bijoux larmoyants. Tes larmes satinées et salées sont les miennes. M'abandonneras-tu dans ce goût si amer bien que je ne serai en paix quoiqu'il advienne? Alors s'il te plait...


Son index qui retenait précédemment le menton de Kaoru vint délicatement retirer une larme de ses yeux verdâtres avant qu'elle ne puisse dévaler sur cette joue si douce puis il finit sur un ton très raffiné:

    Akizumi - Ne pleure pas.


Un charmant sourire s'afficha implacablement sur ses lèvres. Il laissa ses doigts rouler délicatement sur cette peau veloutée pour que cela se finisse en une caresse volée.

    Akizumi - J'accepterai d'être inculpé pour n'importe quel délit imaginable mais tes émeraudes pâles n'ont pas à avoir ce prix là à payer.


Au moins, Aki avait tout sortit en moins de deux, ou presque! En plus d'être comédien, il avait toujours eu cette petite vocation de fidèle poète. Certes, il ne se trouvait pas à cet instant devant une fille, cependant ça avait toujours énormément plu aux demoiselles un peu de prose, il ne se retenait donc pas de montrer de quoi il était capable.
Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Beginning...   Ven 29 Oct - 17:56

Oh.Mon.Dieu.

Ce type avait du potentiel. Voire du talent. Non, sérieusement, il était génial! La poésie, c,était parfait, et il l'avait improvisée en plus! Les filles adoraient ça, et lui-même trouvait ça craquant...Ses jolies rimes, son regard chargé d'émotions, sa gestuelle...Tout était parfait. Il lui avait même caressé la joue subtilement en lui séchant ses larmes,e t n,avait pas manqué de le complimenter au passage. bien, bien...Si Kaoru n'avait pas su que c'était de la comédie, il aurait rougit pour sûr! Mais voilà, c'était bien là le problème: il savait que ce n'était pas vrai. Mais c'était amusant quand-même, même si l,autre ne réussirait jamais à le toucher réellement.

Cependant, il savait que parfois, même si l'on savait consciemment que tout était faux...On se laissait prendre au jeu et se retrouvait séduit. Cela lui était déjà arrivé. il ne croyait pas que l'autre allait y parvenir - allons donc, Kaoru était un pro - mais peut-être que l'inverse allait se produire...Il aimerait bien faire craquer ce joli garçon, eh ben quoi, ils pourraient peut-être passer d'agréables moments ensemble...

Bon, il n'était pas un pervers en soi et de toute façon ne s'attendait pas vraiment à ce que tout cela finisse ainsi. Après tout, personne ne l'avait jamais désiré de cette façon jusque là, il ne voyait pas pourquoi ça commencerait aujourd'hui.

Il sécha finalement ses larmes et lui fit un sourire timide:


-C'est vrai? Oh, tu es gentil...Je ne pleurerai plus, alors. Mais...

Il s'accrocha doucement à sa chemise, se rapprochant de sa poitrine.

-Tu veux bien rester avec moi? J'ai peur tout seul, il y a des garçon tellement méchants ici, tu sais...

Et en disant cela, il prit l'air le plus adorablement inquiet qu'il connaisse.

Bon, okay, il aurait pu arrêter là la partie...Il savait déjà que le nouveau était doué. Mais j'ai déjà dit qu'il avait peut-être un vague plan en tête même si il savaitq u'il y avait peu de chances qu'il se réalise. mais de toute façon il avait envie de s'amuser encore un peu. Eh ben quoi? Se faire charmer par un joli garçon, ce n'était pas désagréable...Pour une fois que c'était de lui qu'on s'occupait...

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Beginning...   Ven 29 Oct - 19:23

C'était déjà ça, Kaoru n'avait pas l'air de ressentir du dégoût face à la poésie gorgée d'imaginations de chez Akizumi et finit par même l'écouter en essuyant ses larmes. Oh malheur, Aki en avait même oublié de lui en tendre un mouchoir, ça aurait été la cerise sur le gâteau! Et puis il aurait même pu faire encore bien plus, comme les lui sécher lui même toujours en employant la manière la plus douce qu'il soit... Enfin, les larmes avaient déjà décliné, il était inutile de se demander ce qu'il aurait du faire de mieux ou pas. Et puis au passage, il ne savait même pas s'il possédait un seul mouchoir sur lui. D'un petit sourire timide, Kaoru lui fit remarquer qu'Aki était gentil et lui assura aussi qu'il ne pleurerai plus alors.

Moi gentil?

Cela remuait toujours un peu son coeur quand, pour le peu de personne, on lui disait qu'il était, soit disant, quelqu'un de gentil. Mais Kaoru devait s'en douter lui-même, tout n'était que comédie, ça aurait pu ressembler à un pur tournage de film. En général, il paraissait aimable pour un intérêt entièrement personnel. Et oui, non seulement il vivait dans l'hypocrisie mais en plus il était égoïste! Enfin, ceci restait son secret, nul n'était sensé en venir à cette hypothèse, et en plus il semblait si généreux dans sa part de duplicité! Mais bon, il ne fallait pas s'envoyer des fleurs non plus, depuis le début ce n'était qu'un jeu, qu'un test simpliste, même si dur à la fois, Kaoru jouait donc aussi tout comme lui. En définitif, ce compliment n'était pas crédible. Toutefois, ce divertissement ne s'en arrêtait pas là et Kaoru s'agrippa à lui en poursuivant avec cette même expression attendrissante:

    Kaoru - Tu veux bien rester avec moi? J'ai peur tout seul, il y a des garçons tellement méchants ici, tu sais...


Que venait-il donc inventer là? Mais ce n'était pas le moment de relâcher sa concentration, pas en étant déjà arrivé jusque là parce qu'en fait... il commençait seulement à s'amuser, pourquoi pas poursuivre un peu? En plus de cela, Kaoru semblait en demander encore. Parfait, Aki ne s'était déplacé que pour ça, il avait bien du temps devant lui. Il attrapa avec finesse cette main qui se cramponnait à ses habits et la tira lentement vers lui. Aki en était donc venu à le forcer à se lever de ce fauteuil si confortable mais à la place il l'invita à se coller tout contre lui. Il ne lâchait toujours pas sa main, emprisonnée entre eux deux et passait sa main libre à lui par dessus l'épaule de Kaoru et en profita pour y loger un instant sa tête. Rien de tel qu'un peu de sa chaleur pour l'enrober. S'il n'était pas un minimum comblé avec ça. Aki se demandait même quand il l'aurait suffisamment contenté. Mais là résidait aussi le mystère de ce jeu, il était impossible de savoir parce que tout n'était que pièce montée. Au moins jusqu'à temps que Kaoru s'en lasse, tant que celui-ci n'échappait une quelconque contestation, cet amusement devait se poursuivre. Le jeune homme approcha ensuite sa bouche du creux de l'oreille pour lui susurrer ses quelques mots en reprenant son ton précédent afin que toute sa sensualité résonne en lui:

    Akizumi - Et toi? N'as-tu pas peur de moi?

Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Beginning...   Ven 29 Oct - 22:07

Oh oh....C'était un peu moins drôle, là...

Parce que ça commençait à drôlement l'exciter tout ça, mais alors là vraiment. Et il n'était pas du tout sûr que ce garçon ait envie d'aller jusque là...

Quand il le tira vers lui, Kaoru n'eut pas la rapidité d'esprit de réagir. Et une fois tout contre lui...Sa volonté fléchit. C'était si chaud, si doux, si...bon! Sa main sur son épaule, qui lui faisait comme une douce caresse, et sa tête posée tout près de son oreille...Cette chaleur était tout simplement exquise.

Et ce fut encore pire quand il entendit les mots si sensuellement prononcés. C'était à la fois si...Excitant et... Effrayant...Même si au fond il savait que ce n'était qu'un jeu, il commençait à se laisser prendre à ce jeu...

Il avala de travers, toujours tout contre lui, et se dit que la meilleure solution était de continuer son personnage. Ce que l'autre ne savait pas, cependant, c'est que parfois Kaoru se comportait réellement comme ça...Ce n'était pas qu'un leurre! Il ne faisait qu'imiter une attitude qu'il avait parfois, parce qu'il savait que généralement ça plaisait aux gens. Et il ressentait une forte envie de plaire à ce gars...

Toujours accroché à son chandail, sa main sur la sienne, il leva la tête et lui murmura d'un air craintif et doux:


-Est-ce que...Est-ce que tu me ferais du mal, Akizumi?

Toujours utiliser le prénom. Ça donne plus d'effet. Il donna le coup de grâce en se mettant à trembler pitoyablement contre lui et en ajoutant d'une voix tremblante, basse et suppliante:

-S...S'ilteplaît...

Autre pint important: les hommes en général adorent qu'on les supplie un peu.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Beginning...   Sam 30 Oct - 4:21

Akizumi l'écoutait sereinement, lui et sa légère voix affriolante. On aurait presque pu comparer sa constance avec une montagne vertueuse. C'était ce côté là qui intimidait quelque peu ses partenaires de jeu. Il ressemblait aux vagues qui ondulaient, nébuleuses, prenant plaisir à vous chatouiller les orteils avant de s'enfuir, puis finissant par revenir à nouveau tout en rampant. Il paraissait comme insaisissable. Mais tout résidait dans sa théorie et il était envisageable que quelques faits faisaient entorse à sa persévérance. Déjà qu'il était extrêmement attentif, mais à son prénom, son regard semblait légèrement différent, prenant une autre teinte, se sentant bien plus visé. A l'habitude, il aurait juste sèchement rétorqué un truc du genre "Aki suffira", mais pour le coup, il semblait se prosterner. La situation actuelle ne le permettait pas. Cette voix fluette se montrait davantage adoucissante, suffisant à l'émoustiller. Le niveau était tout de même plutôt élevé. Il sentait son objectif se ployer au fur et à mesure qu'il avançait dans le terrain adverse. Curieusement, cela augmentait le degré d'amusement de cette partie. Mais qui savait comment cette partie allait prendre fin? Ca devenait bien dangereux. Il sentit Kaoru trembler contre lui ce qui le mit bien plus en alerte.

    Kaoru - S... S'il te plaît...


Ces quelques mots qui lui étaient si habilement soufflés... étaient pour le moins virulents, le mettant en éveil. Aki laissa à nouveau sa tête retomber sur l'épaule de Kaoru tout en se mettant à jouer de façon chétive avec quelques mèches châtain-orangées. Il n'aurait imaginé devoir contrer un tel potentiel. Qu'imaginait-il? C'était un membre du club même qu'il s'agissait. Loin de là il l'avait pris à la légère, mais peut-être l'avait-il tout de même légèrement sous-estimé. Rares ceux qui parvenaient à lui procurer cet effet semblant anodin. Pourtant, il était connu qu'un seul grain de riz suffisait à faire pencher la balance. Quelle marge lui restait-il? Il se sentait presque à la limite, mais quelle erreur ferait-il là à s'enliser autant? Il ferma un instant ses paupières. Il devait s'appliquer. Il prit intérieurement une profonde inspiration pour se tonifier lui-même. Il fit légèrement glisser sa main sur l'épaule de Kaoru puis l'autre remonter sur la dernière. Il se décolla très légèrement de lui pour se mettre à le fixer de ses yeux captivants. Il était imbibé d'un air à la fois empoignant et dessalé et se mit à lui bruire d'une voix palpitante:

    Akizumi - Je ne peux... te blesser. Je ne veux... te faire de mal, à toi.

Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Beginning...   Sam 30 Oct - 16:09

Oh là là...Ces yeux, ces yeux...Ils étaient si profonds...Comment des yeux pouvaient-ils refléter tant de choses? C'était énervant à la fin, surtout qu'au bout du compte ce n'était même pas sensé être réel.

*Kaoru Hitachiin, reprends-toi bon sang!*

Mais c'était plus facile à dire qu'à faire...

En effet, inexorablement, il se laissait prendre au jeu. Il faut dire que Kaoru avait toujours été le plus vulnérable des jumeaux, le plus sensible, le plus...Dépendant aussi. Celui qui ne peut vraiment pas se passer de l'autre, qui a constamment peur qu'il se détache, qui est vraiment insécure...Le jeune garçon avait toujours eu besoin d'attention, d'affection, de chaleur quoi. Et ces derniers temps, son Hikaru commençait à voler de ses propres ailes. C'était bien, ils avaient tout deux commencé à se faire des amis avec ce club. Mais son frère avait toujours été le plus fort des deux et le plus rapide aussi. Il évoluait donc plus vite...

Il était si heureux pour son frère qu'il lui cachait à quel point il avait peur et se sentait perdu. Il avait BESOIN de chaleur, d'attention, d'affection...C'était vital, seul cela pouvait calmer son insécurité grandissante et sa peur de la solitude. Il avait besoin qu'on s'occupe de lui.

Et là, cela semblait jouer contre lui...Parce que c'était en plein ce dont il avait besoin que lui donnait ce Aki. C'était bon, oui,mais un peu trop, surtout en considérant que cela allait prendre brusquement fin bientôt. Tout ça, il le savait plus ou moins consciemment. Tout ce qu'il comprenait vraiment pour le moment, c'était que tout cela commençait à le toucher un peu trop...

Il continua tout de même le jeu, un peu pris dans ses engrenages.

Il ne restait plus, en guise de vengeance, qu'à essayer de le toucher aussi. Ainsi il se sentirait mal aussi quand le jeu se terminerait, ou peut-être même que...Il ne se terminerait pas de la même façon. Et durerait plus longtemps...

Il ne demandait pas grand-chose, juste être dans les bras de quelqu'un, comme ça, et se sentir aimé...Même si ce n'était qu'une illusion. Il se sentait si petit et si perdu, ces derniers temps...Il ne savait pas si ça se voyait, mais plus le temps passait et moins il jouait la comédie. Il commençait à ressentir vraiment les émotions qu'il exprimait, et ça c'était dangereux et excitant à la fois. comme le feu, qui nous attire même si l'on sait qu'on va s'y brûler...

Il leva donc les yeux vers lui, avec cet air de fragilité qui était de moins en moins feint, Il ne se l'avouait pas, mais il aurait bien voulu que ce soit vrai... Il rougit, à moitié sans le faire exprès et à moitié de manière voulue. Il savait qu'il avait un air encore plus adorable quand ses pommettes se coloraient de rose ainsi. Tant que l'autre ne se rendait pas compte qu'il commençait à perdre le contrôle, tout irait bien...

Il appuya doucement sn front dans son cou et crispa légèrement sa main sur sa poitrine. Il lui répondit alors d'une voix soumise et empreinte d'adoration (un peu feinte, celle-là, quand-même!):


- Je...En fait, ce n'est pas grave, même si tu me fais du mal...Tant que tu restes avec moi...S'ilteplaît...

Dans la dernière phrase du nouveau, c'était surtout le «à toi» qui l'avait touché. Il manqua carrément fondre dans ses bras en l'entendant...




_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Beginning...   Sam 30 Oct - 20:19

Le regard si intense d'Akizumi tentait le tout pour le tout, ne visant qu'à subjuguer Kaoru. Mais plus le temps s'écoulait, plus ses yeux verdâtres au caractère vulnérable l'affectait. Sa performance n'était donc pas amplement suffisante? Aki savait qu'il ne persisterait plus forcément très longtemps à ce rythme là. Sachant que c'était un membre du club, il était tout à fait cohérent étant donné que la barre était très hautement placée. C'était même peut-être un peu trop abrupt pour un début. En plus de cela, cette expérience allait être moins sévère à l'avenir sachant que les clients du club étaient plus faciles à épanouir. Mais soudain, il crut voir ses efforts apporter ses fruits... Les pommettes de ce charmant jeune homme avait changé de teinte, il rougissait! Finalement, il avait bien eu raison de perdurer jusqu'à ce que cet instant vienne, son acharnement n'était pas vain et cela en récompensait d'autant plus sa fierté. Ainsi, tel cela avait été arrangé, ce petit jeu était fini. Aki avait prouvé qu'il savait un minimum charmer et qu'il pouvait faire rougir un membre du club même. Il en sortait tout aussi bon acteur. Mais là résidait un autre problème auquel il n'avait immédiatement songé. Kaoru lui avait déjà prouvé qu'il était un excellent comédien à parvenir à faire jaillir de fausses larmes alors pourquoi pas à faire volontairement rougir ses joues? A s'égarer dans cette partie, il ne savait même plus discerner le vrai du faux. Fallait-il poursuivre ou s'arrêter là? Il était complètement désorienté que cela fit considérablement chuter sa vigilance. A s'être glorifié trop vite, Kaoru en venait à le surprendre sans plus attendre. Ce dernier appuya son front dans son cou ce qui fit légèrement frémir Aki qui riva ses yeux en l'air en plus de cette main qui l'empoignait au niveau de sa poitrine. Il avait comme la sensation que cela resserrait son coeur qui menaçait d'exploser sous cette pression. Quelle était cette rafale ardente qui rongeait aussi promptement son corps? Et encore cette voix qui résonnait inlassablement dans sa tête... Comment pouvait-il bien résister maintenant? Il était tombé dans un piège presque trop parfait. A avoir autant baissé sa garde il était à deux doigts de céder.

Reprends-toi bon sang!

Lui qui était habituellement très calme se sentait intérieurement mouvementé, pour ainsi dire très fiévreux. Il passa lestement sa main sur son propre front tout chaud et la laissa retomber dans la nuque de Kaoru. Il agrippa gracieusement quelques mèches de cheveux qui recouvraient celle-ci et parvint à lui prononcer quelques mots pour tenter de rester encore dans la course:

    Akizumi - Alors pas tout seul. Je peux être blessé parce que je suis à tes côtés, peu importe, ce n'est pas pour rien au moins. Je veux passer du temps avec toi, pas forcément pour t'aider mais rien que pour être avec toi, perdre du temps ensemble.


Voilà encore quelque chose de bien joliment fredonné de la part du jeune homme aux allures ténébreuses, à croire qu'il était particulièrement doué pour flatter avec des mots transcendants. Pour autant, cette dernière phrase pouvait sembler ambigüe. Qu'entendait-il par "perdre du temps ensemble"? Soit Kaoru n'allait y prêter grandement attention et ceci allait s'oublier comme si cela n'avait jamais été prononcé, soit il restait la seconde option...
Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Beginning...   Sam 30 Oct - 23:44

Kaoru ferma ses grands yeux verts, respirant le parfum du jeune homme qu'il trouvait tout simplement délectable. Il se colla un peu plus à lui et profita de ses mains sur lui, trouvant toutes ces sensations à la fois réconfortantes et affriolantes. c'était si chaud, si doux de se sentir aimé...Même si c'était faux, et qu'il le savait. Il s'efforçait de ne pas penser à ça, parce que ça entachait la paix merveilleuse qu'il ressentait et que ça le déprimait un peu. Il avait bien le droit de se laisser bercer un peu par des illusions, non? Si cela lui faisait du bien, ça ne ferait de mal à personne...Il aurait un peu mal au moment de redescendre sur terre, mais ce ne serait pas si mal et en fin de compte cela n'aurait d'autres conséquences que de lui avoir fait passer un bon moment.

Il faudrait juste qu'il cache cela à Hikaru...Lui savait qu'il aimait les hommes, bien sûr, mais même si ce n'était pas son cas il était très jaloux. Quoi que...Lui qui se détachait de lui ces derniers temps...Cela lui ferait presque plaisir qu'il lui démontre de la jalousie. il avait beau savoir que ce détachement était sain et nécessaire, il n'était pas prêt, lui...Mais son frère oui. C'était la vie....

Il écouta les paroles si douces et fut content que Aki continue de jouer. Il était si doué, en plus! Il ne put s'empêcher de se mordre la lèvre. Perdre du temps ensemble...Les pensées qui lui vinrent à l,esprit ne furent pas forcément des plus pures, il fallait l'avouer.

De nouveau, il s'écarta légèrement pour le regarder dans les yeux, avec un regard qu'il rendit brillant d'adoration pour le faire craquer, et dit tout en étant innocemment à quelques de son visage pour le tenter davantage pour le tenter davantage:


-J'ai envie d'être avec toi...Passons du temps ensemble, je ferai tout ce que tu voudras...

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Beginning...   Dim 31 Oct - 6:10

L'étreinte s'intensifia ce qui faisait tressaillir Akizumi. Il pouvait sentir ce léger souffle attisant sur sa peau. Tout son sang était en parfaite ébullition, s'emballant. C'était comme si un véritable ouragan se déchaînait dans son corps. Il ressentait cette tentation qui le dévorait un peu plus. C'était un chemin bien scabreux dans lequel il s'enfonçait. Il allait bientôt se retrouver devant cette fameuse porte derrière laquelle les vices les plus maudits et les plus licencieux étaient permis. Mais une fois ce satané palier passé, le retour allait être ardu, impitoyablement ardu et peut-être même cruel. Il se sentait déjà damné. Il avoua un peu difficilement sa lamentable faiblesse. Pour autant, il admirait la force morale de son partenaire à se laisser prendre entièrement au jeu sans ayant l'air de faiblir pour autant. Il était inexorablement épatant. Ce dernier se décolla légèrement d'Aki afin de le fixer de ses pupilles translucides. C'était la fois de trop, Aki se sentait littéralement fondre.

    Kaoru - J'ai envie d'être avec toi... Passons du temps ensemble, je ferai tout ce que tu voudras...


En plus Kaoru se montrait volontairement docile! Cela ne pouvait qu'intensifier cette envie qui était tapissée en lui. Ceci troublait davantage notre beau séducteur. Ses mots étaient si limpides que c'était dur de se dire qu'il ne s'agissait encore que d'un jeu. Comment parvenait-il à conserver son rôle dans de telles circonstances? Aki commençait éperdument à s'enivrer de ce désir profond. L'aspect candide de Kaoru le mettait excessivement en appétit. Garder le contrôle semblait presque impossible mais pourtant, l'idée de cette comédie arrivait toujours à le maintenir quelque part. On lui avait toujours appris qu'il ne fallait en aucun cas mélanger ses sentiments au travail. Aki en riait toujours de cette remarque, la trouvant ridicule sachant qu'il se sentait intouchable. Maintenant il comprenait mieux où on voulait en venir. Pourquoi ne s'était-il alors jamais rendu compte auparavant? C'était simple, ses proies précédentes étaient tout simplement amorphes si elles ne s'abandonnaient trop tôt à l'ivresse. Aki pouvait donc plus aisément s'amuser tout en n'ayant besoin de s'engouffrer dans ce rôle. Oui, il les regardait toujours de ses yeux inflexibles. Quant à Kaoru, c'était tout autre chose. Il avait réussi à considérablement pousser Aki jusqu'à ce que celui-ci se perde lui même. C'était envieux mais très pénible. Il se mordit la lèvre et aurait vu ses joues s'enflammer s'il ne s'était pas tant égaré à en devenir blême. Soudainement, il esquissa un petit sourire redoutablement amusé, à en croire qu'il s'apprêtait à franchir cette porte. Depuis la nuque où il cramponnait ses cheveux clairs, il fit longer sensuellement sa main jusqu'à ce qu'il harponne cette chemise bleue et prit la liberté de faire de même avec sa seconde main. Il ensevelit à nouveau sa tête sur l'épaule de Kaoru. Tout en lui laissant un baiser épineux dans le cou, il le poussa délicatement jusqu'à ce que sa nouvelle proie trébuche dans le canapé qui se trouvait derrière et qu'il y tombe, seul évidemment, ça aurait été moins drôle sinon. Aki le regardait de ses yeux de prédateur et avec toujours ce sourire diabolique au coin des lèvres.

    Akizumi - Tout ce que je voudrai?


Il se mit à en échapper un petit rire pour le moins effrayant. Ca lui plaisait atrocement voilà tout. Tout en prenant appui sur le canapé avec un de ses genoux, il se pencha vers lui pour empoigner encore sa chemise et rapprocher son visage du sien tout en conservant cette expression malfaisante aussi bien sur son visage que dans sa voix:

    Akizumi - Qui devait charmer qui dans ce petit jeu?


Cela était-il un blâme? Ca y ressemblait bien qu'il ne se lassait de cette situation très amusante. Que Kaoru soit consentant ou non, il s'égayait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Beginning...   Dim 31 Oct - 11:49

Eh voilà. C'était trop tard. Le manège infernal du désir les avait emportés tous les deux et cet engrenage inexorable ne s'arrêterait pas avant d'avoir terminé.

Quelques instants plus tôt encore, le jeune homme semblait indécis. Mais soudainement, il avait fait un sourire...Un sourire de prédateur, littéralement. Et ses yeux, ses yeux...Comment pouvait-on avoir des yeux si profonds, si beaux et si expressifs? À cause d'eux, non seulement Kaoru était devenu une proie, mais en plus il se SENTAIT proie. Comment résister à cet air si amusé, si frondeur?

Il eut droit à une sensuelle caresse sur la nuque, et il ne put s'empêcher de pousser un petit soupire de bien-être. Mais ce qui lui fit ouvrir de grands yeux fut le baiser dans le cou. Il se mordit la lèvre et retint de peine et de misère un gémissement. Oh mon Dieu...Cela signifiait beaucoup de choses.

Il se fit pousser et tomba sur le canapé. L'autre s'avança et se mit au-dessus de lui, l'agrippant par sa chemise et mettant son visage à quelques centimètres du sien.

- Tout ce que je voudrai?

Il émit un petit rire presque cruel, et diablement excitant en fait. Oui, tout ce qu'il voudrait...Les rôles ne cessaient de s'inverser, et le jeune Hitachiin adorait ça. Un instant il prenait le dessus, et celui d'après c'était Aki qui gagnait. C'était une délicieuse lutte...

- Qui devait charmer qui dans ce petit jeu?

Il se figea. Eh voilà. Le mince mur d'illusion était rompu. Jusqu'à maintenant, ils avaient tout deux fait plus ou moins semblant que tout cela faisait encore partie du test, mais maintenant personne ne pouvait plus se voiler la face. Les non-dit avaient été dit, et comme la balle était dans son camp Kaoru se retrouvait face à deux choix difficiles: soi il souriait, faisait une blague et mettait fin à la partie amicalement...Soi il essayait de continuer le jeu, quitte à se faire repousser et donc humilier. Mais en voyant le regard joueur de ce garçon, il doutait fortement qu'il allait refuser de jouer...

Mais sérieusement, comment résister à un air si dominateur, c'était si...Excitant! Il s'avachi sur le divan d'un air tentateur et sensuel, mettant ses bras au-dessus de sa tête et rejetant cette dernière vers l'arrière. Il voulait le tenter...D'une voix gémissante et pourtant, légèrement joueuse elle aussi, pour bien lui montrer qu'il ne se soumettait pas tout à fait:


-Je ne sais pas...Mais tu ne vas pas me laisser gagner, si?

Appel direct s'il en était un: charme-moi, domine-moi et montre-moi ce que tu sais faire....Mmm...Ses lèvres à quelques centimètres des siennes, c'était une véritable torture pour son corps en ébullition...

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Beginning...   Dim 31 Oct - 14:26

Kaoru semblait un instant hésiter à la remarque d'Aki. Que fallait-il comprendre? Que ce petit jeu l'avait lui aussi devancé? Cependant il ne pouvait véritablement assurer ce qu'il avançait et son état d'esprit actuel ne lui permettait pas de se lancer dans de grandes réflexions. Kaoru se laissait finalement aller sur le sofa en plaçant son bras au dessus de sa tête et en rejetant élégamment celle-ci en arrière. Cette posture était pour le moins sensuelle, faisant directement appel à la convoitise d'Akizumi.

    Kaoru - Je ne sais pas... Mais tu ne vas pas me laisser gagner, si?


C'était vraiment... très intéressant. Mais cela contredisait ce qu'il venait de dire. N'était-ce pas lui qui avait exprimé son intention de lui faire tout ce qu'Aki voudrait? Il semblait avoir légèrement changé d'avis, c'était bien regrettable. Toutefois, ce garçon avait su mettre le doigt pile où il fallait pour provoquer le nouveau qui en arquait un sourcil.

Le laisser gagner? Il n'est pas sérieux?

Ce sourire malicieux s'élargit bien plus. Laisser gagner quelqu'un d'autre n'était pas dans sa nature, bien qu'autre part il avait dorénavant déjà bel et bien perdu la partie. Ainsi, cette contradiction glissée un peu par erreur par cet appétissant tentateur fut bien vite laissée de côté. Ce constat paraissait transparent, clair et direct: il attendait encore plus. Quant à Aki, qu'en était-il? Il avait déjà passé la porte, n'écoutant plus que son plaisir qui emplissait tout son être. Comment ne pouvait-il pas résister plus longtemps? Cette voix mielleuse voire même coquine l'appâtait, l'ensorcelait! Et ses lèvres qui ne se trouvaient qu'à quelques centimètres des siennes étaient de plus en plus désireuses, très craquantes. Cela lui procurait la forte envie d'y goûter. Cependant, par ce sorte de défi relancé, ce jeu n'était pas encore fini pour lui intérieurement. Il était à nouveau décidé de ne pas se laisser complètement tenter le premier. Et s'il se mettait à jouer? Tout en le transperçant encore de ses yeux conquérants et eux-mêmes envoûtés, il passa voluptueusement sa langue sur sa propre lèvre pour éveiller en son adversaire un brin d'excitation. Son sourire se dissipa afin que sa bouche parte s'emparer de ses lèvres alléchantes. Il s'arrêta de très près, pour relever ses yeux sournois en faisant réapparaître ce sourire sarcastique bien plus marqué. Il comptait que son air fourbe agace particulièrement Kaoru en plus de l'avoir presque embrassé. Faire perdurer plus intensément ce jeu, voilà qui était amusant, peut-être lassant à la longue mais il espérait bien faire céder ce beau jeune homme avant qu'il n'éprouve une quelconque ennuie. Aussitôt, Aki se laissa un peu plus tomber sur Kaoru et commença à laisser aller sa langue dans le cou rien que pour essayer de le rendre impatient.
Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Beginning...   Dim 31 Oct - 15:34

Bon sang, ce qu'il pouvait être séduisant, ce type!

Kaoru ne pouvait que se perdre encore et toujours dans ses yeux si extraordinairement profonds, et maintenant allumés d'une lueur inquiétante et attirante à la fois.

Son coeur battait de plus ne plus vite...L'autre se pencha soudain sur lui et fit mine de l'embrasser, ce qui faillit faire exploser son coeur. Mais à sa grande frustration, il s'arrêta à quelques millimètres de ses lèvres, le laissant avec le souffle court et les joues rosées d'anticipation. Ah, le salaud...Et c'est qu'ul avait un air triomphant, en plus! Il lui aurait bien rendu la monnaie de sa pièce s'il n'avait pas été aussi excité, par un bon coup de pieds au derrière ou un pied de nez. Mais voilà, son esprit n'était pas vraiment aux blagues en ce moment...

Le voir ainsi penché sur lui, l'air provocateur et dominateur, lui donnait des sueurs froides. Mais il aimait tellement ça...Soudain, il sentit sa langue descendre sensuellement sur son cou. Seigneur, ce que c'était bon! Il dut user de toutes ses forces pour ne pas lui donner la satisfaction de l'entendre gémir de désir, mais il ne put pas empêcher son corps de se tendre sous ce même désir, à son grand dam d'ailleurs...

En effet, Kaoru n'était pas dupe: il avait beau être un pro, il ne gagnerait pas cette partie. Pourquoi? Pour plusieurs raisons. Premièrement, il n'avait jamais...hem...Enfin, vous voyez ce que je veux dire. Alors son corps semblait réclamer à grands cris ce plaisir encore inconnu, lui qui avait si souvent fantasmé sur des garçons sans jamais rien faire. Il séduisait toujours, n'était-ce pas juste que pour une fois ce soit lui qui soit séduit? Ensuite,...Il était faible, tout simplement. Il avait trop besoin de cette chaleur et de cette douceur pour pouvoir y résister bien longtemps. Se sentir désiré était si apaisant...Et cette impression, même fausse, d'être aimé, était tout simplement divine. Si c'était son frère qui avait été à sa place, lui aurait gagné: il était fort, solide, il avait confiance en lui et aurait facilement botté le derrière à ce jeune blanc-bec. Mais pas Kaoru, le plus doux, le plus sensible, le plus sage, le plus faible aussi des frères Hitachiin. Il était toujours insécure, le savait et l'acceptait. Mais il ne se rendrait pas sans combattre...

Il allait peut-être se faire séduire, il allait peut-être finir par se soumettre, car c'était dans sa nature, mais...Il s'arrangerait pour que cet homme le désire, et qu'il ne puisse faire autrement que de s'assouvir. Ce serait déjà ça de gagné...

Le corps toujours tendu de désir, il lui murmura sensuellement à l'oreille d'une voix pleine de promesses:


-Si tu gagnes, je ferai tout ce que tu voudras.Tout...

Cette allusion à peine dissimulée ne pouvait pas être ignorée, c'était trop clair...

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Beginning...   Dim 31 Oct - 18:35

Akizumi prenait un malin plaisir à essayer de persécuter Kaoru. Il continuait d'ailleurs avec sa langue, la laissant aller de son oreille à son cou. C'était exaspérant car Aki s'attendait à ce que son partenaire soupire de plaisir mais il ne fut rien de ceci. Cependant, constater que son corps se raidissait laissait comprendre qu'il pouvait en ressentir quelques sensations, c'était déjà ça.

    Kaoru - Si tu gagnes, je ferai tout ce que tu voudras. Tout...


Au son de cette voix divine qui lui promettait de belles choses appétissantes à travers des murmurs, Aki cessa brusquement en relevant légèrement son visage, comme si ses oreilles s'étaient sauvagement dressées par ce qu'elles venaient d'entendre. Cependant ça avait un air de déjà vu... Il semblait se contredire sans cesse, une fois disant telle chose, une minute plus tard signifiant le contraire, mais ceci n'était que la réunion de ce qu'il avait pu dire précédemment. Par conséquent, cela relevait encore plus de pertinence. Mais tout compte fait, personne n'allait pouvoir sortir gagnant de ce jeu. Ils s'entrainaient tous deux l'un et l'autre dans la défaite, défaite semblant effroyablement savoureuse d'ailleurs. Petit à petit, Aki se retrouvait carrément allongé sur lui. Son coude juste à côté de Kaoru, qui retenait sa tête toujours imprégnée de ce sourire narquois, maintenait celle-ci au dessus de ce visage angélique. Le jeune homme le fixait toujours de cet air dangereusement séducteur et commençait à balader doucement ses doigts sur ce visage, telles des caresses, tout en faisant d'un air paressant quelque peu lassé mais en même temps curieux:

    Akizumi - Et comment saurais-je... à partir de quel moment j'aurai remporté la victoire?


En effet, c'était bien beau de dire ça, mais quand et comment était-il susceptible de deviner qu'il avait gagné? Ca ne serait pas équitable que l'un profite plus que l'autre après tout. Puis encore pire, Kaoru pourrait très bien le rouler dans la farine et qu'il garde entièrement tout pour lui. Aki était peut-être lui-même un gros égoïste, mais il voulait recevoir lui aussi! Enfin du moment qu'il s'amuse, peu importait, mais maintenant qu'on lui avait faite une proposition si attrayante, comment ne plus en avoir envie? Aki reprit vivement d'ailleurs là où il s'était arrêté, le mordillant gentiment quelques fois en prime, toujours dans le but de le faire céder. Il espérait que Kaoru ne résisterait plus très longtemps comme ça à cette allure là, mais il reconnaissait déjà cette obstination à ne pas se laisser si facilement tenter. A une telle heure, Aki en aurait déjà fait qu'une bouchée de ses malheureuses proies. Il avait mis le grappin sur bien quelqu'un d'exceptionnel. C'était pour cela que tout en jouant, le jeune homme devait se retenir lui-même sachant qu'il n'attendait qu'une première chose: que son partenaire craque. Il voulait bien des choses, il avait envie de l'embrasser, de le toucher si ce n'était d'aller encore plus loin. Néanmoins, il se devait de repousser ces désirs tant qu'il le pouvait par le principe qu'il s'était cruellement imposé juste par amusement. Il voulait le pousser jusqu'au bout afin de s'assurer que son partenaire oserait s'aventurer lui aussi dans cette folie.
Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Beginning...   Dim 31 Oct - 19:38

Kaoru avait vraiment de plus en plus chaud, et sa position se faisait de plus en plus alanguie. La sueur perlait sur son front et son désir, à sa grande gêne, était de plus en plus évident un peu plus bas...Heureusement que le jeune homme ne regardait pas dans cette direction.

Les caresses au visage étaient extrêmement traîtresses. Le faisait-il exprès? Avait-il sentit cette faiblesse en lui, pour si bien l'exploiter? Son manque d'amour, son besoin de douceur, de tendresse...Il mélangeait la cruauté et le jeu à la douceur. Car si ces caresses n'étaient pas les plus excitantes du monde, elles lui ramollissaient cependant le coeur et le rendait plus près de céder encore. Il se sentait carrément fondre dans ses bras, d'autant plus qu'il était encore plus près maintenant. Il pouvait sentir la merveilleuse chaleur de son corps... Il avala de travers et cette fois ne pu retenir un soupire de plaisir et de désir en sentant sa langue et ses dents jouer avec sa gorge. Et encore, un peu plus et ce soupire se transformait en gémissement...Il avait de plus en plus envie de céder, de s'abandonner et de se laisser totalement faire. Qu'il était faible...Mais il s'assumait et en tirait partie.

Il ferma les yeux et savoura la sensation, puis il murmura d'une voix enfiévrée:


-Fait-moi gémir...Fait-moi gémir et je serai tout à toi, je me donnerai entièrement...

Ses promesses n'allaient pas manquer de lui donner encore plus d'ardeur. Après tout, n'était-ce pas le fantasme de tous les hommes, d'en avoir un à leurs pieds, prêt à faire tout ce qu'ils veulent?

Il se permit de passer sa main sous le chandail de l'homme, sans le caresser toutefois, posant juste sa main à plat sur sa poitrine.[b]

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Beginning...   Dim 31 Oct - 20:53

    Kaoru - Fais-moi gémir... Fais-moi gémir et je serai tout à toi, je me donnerai entièrement...


Aki s'arrêta une nouvelle fois et tout en se soutenant avec ses mains sur le divan, il se redressa très légèrement pour le contempler de ses yeux cette fois avides mais aussi paisibles. Son côté sauvagement pitoyable avec sa proie s'était volatilisée. Kaoru avait les yeux clos. Il avait murmuré ses mots d'une voix si agitée elle-même! Rien qu'à regarder son visage suffisait de certifier qu'il était instable. Oui, il était plus qu'à la limite et ne pouvait sûrement plus se contenir lui non plus. Face à une telle satisfaction, Aki aurait pu encore en élargir ce sourire vilainement sournois, mais à cet instant, il n'était peut-être pas vraiment compréhensible qu'il se le réserve. Evidemment cela le contentait grandement, il était ainsi persuadé qu'il lui procurait tout de même de l'effet, mais la raison de son calme était tout simplement Kaoru lui-même. Ce dernier semblait profondément dans la détresse et ne demandait qu'une chose, qu'on le libère de ce désarroi. Bien sûr, c'était à ce jeune homme ténébreux à qui la faveur était demandée. Cette instance était de ce qu'il y avait de plus troublant. Ses mots raisonnaient dans sa tête toujours plus forts. Mais alors qu'il essayait de se contrôler pour ne pas faire l'erreur de s'abandonner trop vite à ce désir endiablé, par cette main qui s'était glissée pour se poser sur son torse, il en laissa échapper un profond soupire témoignant son plaisir. Bien qu'il faisait terriblement chaud et que son corps lui-même était bouillant, ce contact rampant et froid le fit tressaillir tout en accentuant considérablement ce désir ardent qui brûlait en lui. Cette soudaine effervescence fortement intensifiée, en plus de l'alerte lancée par Kaoru, l'excitait vraiment. Il se retrouvait assurément dans le même état que lui, tellement qu'il se sentait presque comme étouffé. Il redressa alors son buste, faisait malencontreusement glisser cette main qu'il aurait voulu garder sur sa peau, pour se retrouver à califourchon sur lui. Tout en ne cessant d'avoir d'yeux que pour son partenaire, il retira en un éclair sa veste noire qui lui tenait rudement chaud et l'envoya valser un peu plus loin en arrière. Malgré qu'il était au fond de lui pressé à retrouver cette chaleur maladive que lui apportait ce contact avec Kaoru, il resta un moment comme ça, à le fixer de ses yeux profondément touchés. Il passa encore une caresse sur son visage, plus lente et plus douce, probablement pour donner son consentement et le rassurer. D'un sens, il était impatient, d'un autre il ne voulait le brusquer. Mais depuis quand Aki se souciait-il des autres? C'était en effet du jamais vu. Mais une telle alerte sonnée de tout son coeur n'était pas à négliger. Kaoru avait réussi finalement à sensibiliser ce grand intrépide. Qui aurait cru que ça se serait passé ainsi? Aki se recolla donc à nouveau à lui, et lui rendant l'appareil, aventura ses mains sous les habits du garçon pour jouer sur son torse avec des caresses tout en lui laissant encore des baisers plus doux dans le cou. Il délogea sa tête pour encore se mettre à le regarder longuement et légèrement hésitant. Tout en se mordillant la lèvre, il remonta ses mains baladeuses sur le torse en se cabrant très légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Beginning...   Dim 31 Oct - 21:40

Ayant les yeux fermés, Kaoru ne remarqua pas tout de suite le changement d'attitude qu'il avait provoqué sans même le vouloir en Akizumi. Il sentit qu'il arrêtait ses baisers dans son cou et qu'il se redressait. Puis, au bout d'un moment, il le sentit monter sur lui, à califourchon...Du coup il ouvrit les yeux. Cette pression sur ses reins et sur son intimitée déjà tendue de désir...C'était las plus délicieuse et horrible torture. véritablement.

Mais en ouvrant ses yeux verts, il croisa les siens. Et ce qu'il y vit le stupéfia...

Son regard avait perdu toute trace d'amusement ou de prédateur. Au contraire, il semblait...Quoi, doux? Touché?...Sensible? En tout cas, son attitude avait changé du tout au tout. Ils se regardèrent un bon moment ainsi, Kaoru comme hypnotisé par son regard si profond et si différent maintenant. Puis, lentement, il lui donna une douce caresse sur le visage. Si douce,si douce...À cet instant, le regard et l,attitude de Kaoru changèrent également du tout au tout. Ils perdirent d'un coup leur expression joueuse et tentatrice pour s'ouvrir tout grand. En sentant cette caresse sur sa joue, ce regard si doux sur lui, il se sentit fondre et sentit toutes ses défenses tomber d'un coup comme si elles n'étaient rien. c'était presque risible...Il le regarda avec de grands yeux, d'un air démuni et fragile qu'il montrait rarement, et même un peu incrédule, Cette fois, il ne jouait plus la comédie et c,était évident. Toute lueur de défis était partie de son regard, pour ne laisser que cette espèce de peur, de faiblesse et d'incompréhension. Du coup, ses yeux se remplirent de larmes tant il était touché. Bon sang, c'était si bon...Une douce chaleur envahit son coeur. Comme il en avait besoin...Lui qui se serait contenté de se laisser faire même par ce prédateur qu'il était au tout début, se sentait comblé par tant de douceur.

Il profita de nouveau des caresses sur son torse et des baisers dans son cou, qui se faisaient beaucoup plus délicats maintenant. Mais que c'était-il passé? Il ne pouvait même concevoir qu'un garçon comme lui ait pu l'attendrir, au fond Kaoru n'avait jamais vraiment eu beaucoup de confiance en lui...Quand l'autre se redressa de nouveau pour fondre son regard dans le sien, il fut si touché que les larmes lui montèrent de nouveau aux yeux. Bon sang, il était stupide, et si l'autre jouait encore et se foutait de lui? Il ne le croyait vraiment pas, mais il y avait toujours un risque...Il avait peur, mais en même temps il avait tellement besoin de ça, besoin de ce regard presque tendre même si il savait que cet homme en pouvait réellement l'aimer, puisqu'ils ne se connaissaient pas...Il n'aurait voulu arrêter pour rien au monde.

L'autre mordit soudain ses lèvres si désirables et se cambra légèrement, accentuant la pression sur ses reins. Cela en fut trop pour le jeune noble qui gémit enfin de manière sensuelle, mais était-ce vraiment important maintenant? Le souffle court maintenant, il revint mettre sa paume contre la poitrine d'Akizumi, pour sentir son coeur battre sous ses doigts. Comme il aurait voulu perdre cet air à la fois vulnérable et surpris qu'il avait depuis peu...Mais il n'en revenait pas que quelqu'un soit aussi doux avec lui, et il se faisait si rarement toucher...C'était un peu effrayant, sans qu'il comprenne comment toutes ses défenses soigneusement mises en place étaient tombées et toutes ses faiblesses étaient exposées au grand jour, il était aussi vulnérable qu'un bébé du point de vue émotionnel. Bon sang...





_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Beginning...   Lun 1 Nov - 5:26

Juste par sa cambrure sur lui, Kaoru vint déjà à en échapper des gémissements très sensuels. C'était venu bien plus précipitamment que prévu. Ainsi, s'il se tenait à ce qu'il avait dit, il devait se laisser entièrement à lui, tels avaient été ses propos. Ca aurait été vendre son corps au diable! Mais en fait, ça ne comptait même plus. Aki ne se sentait plus du tout investi dans un vulgaire jeu, non, c'était tout autre chose qui le faisait pourtant bouillir de plaisir. Tout son être était en parfait éveil, n'attendant plus qu'il laisse place à son fantasme le plus fou. Quelque part, il était visiblement à nu, son masque étant tombé, sa carapace totalement érodée. Voilà qu'il était complètement corrompu, désirant seulement le combler, le vicier. Puis il reconnu cette main froide venir se poser contre sa poitrine. Il ferma les yeux. Sûrement Kaoru avait noté que son pouls s'était accéléré bien plus qu'il ne l'était déjà. Ca signifiait assurément tout. Un coeur ne pouvait pas tant mentir. Aki était possédé par cette envie de le satisfaire pleinement, sans y mêler une quelconque sournoiserie. Enfin, peut-être que par la suite cet air terriblement amusé reviendrait mais là résidait sa perversion.

Pour le moment, il semblait étonnement sincère dans sa façon d'agir. Il le regarda de ses iris chatoyantes tandis que les émeraudes flétris en face de lui scintillaient. La première chose qui lui frappait à l'esprit était encore ses fausses larmes. Mais il avait du mal à croire que son partenaire jouait encore la comédie, à moins que depuis le début celui-ci jouait avec grand plaisir. Si tel était le cas, s'il arrivait à conserver ce rôle jusqu'au bout, alors son potentiel dépassait n'importe quel autre, à croire qu'il était surhumain ou... tout simplement un insensible, personne pour qui ce jeune ténébreux se faisait normalement passer. Les rôles semblaient s'inverser pour une des rares fois, plutôt, Aki se sentait légèrement en danger, ignorant vers quoi il se dirigeait. Effectivement, il se sentait à son tour affreusement dupé, trahi? Toutefois tout semblait si réaliste! Mais quoiqu'il advenait, ce qui devait sûrement se produire allait se produire.

Aki continuait ses caresses, ses effleurements très sensuels dans l'espoir d'accentuer l'envie de son partenaire. Ensuite, il se redressa légèrement et permit à ses mains baladeuses de se retirer pour aller chercher celle de Kaoru qui s'était délicatement déposée sur sa poitrine. Il la porta lentement à sa bouche et y déposa un baiser onctueux. De manière très sage, les paupières closes pour mieux ressentir cette douceur, il approcha son visage de cette main pour lui faire une caresse féline, gardant encore pour lui intérieurement ses ronronnements. Il se laissa à nouveau retomber sur lui en passant ses mains derrière la tête de Kaoru, ses doigts entremêlés à ses cheveux, sa tête au contact de son épaule. Il resta un moment comme ça. C'était si bon, cette chaleur que lui apportait ce jeune homme, il la ressentait, et pour une des rares fois la partageait.

Il se défit difficilement de cette étreinte dont il en était pourtant l'auteur, mais tout en restant accolé à ce corps désirable, il plaça ses mains de chaque côté de ce doux visage, ses yeux ne sachant plus comment le regarder tellement qu'il était devenu accessible. Ne pouvant plus attendre et ne pouvant plus résister, Aki s'empara enfin de ses lèvres alléchantes qui avaient semblé le narguer jusque là. Il en était sûr, elles étaient si appétissantes alors pourquoi diable s'être autant retenu? Elles étaient doucereusement sucrées, ne pouvant qu'éveiller davantage la gourmandise qu'Aki renfermait. Oui, vraiment, tant pis si ça lui avait coûté de succomber le premier à la tentation. Ce vilain petit jeu semblait à présent si loin...
Revenir en haut Aller en bas
Kaoru Hitachiin
Dieu
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 24
Localisation : Avec Hikaru, quelle question!

MessageSujet: Re: Beginning...   Lun 1 Nov - 11:53

En effet, Kaoru avait maintenant gémit: selon ce qu'ils avaient convenu, il vdevait à présent se donner totalement à lui. Mais de toute façon...En cet instant de totale vulnérabilité, Aki aurait pu lui demander n'importe quoi, N'IMPORTE QUOI et il l'aurait fait.

Les yeux fermés, il continua d'apprécier ses caresses qui le faisaient mourir d'envie, littéralement. Puis, encore une fois, il mêla le plaisir physique au plaisir émotionnel. Doucement, le jeune homme prit la main de Kaoru, figée jusque là sur ce coeur qui battait la chamade, preuve qu'il ne mentait point à présent. Et, délicatement, il la porta à ses lèvres pour y déposer un doux baiser, si tendre, c'était...Magique. Son coeur, pour la énième fois, fondit sur place et il eut l'impression de se liquefier dans ses bras. L'homme effleura ensuite sa main de sa joue, les yeux clos, semblant apprécier cette caresse.

Et ce n'était pas terminé. À peine avait-il fini qu'il se coucha sur le jeune Hitachiin, une de ses mains lui caressant gentiment les cheveux. Il resta là un bon moment, et cela eut pour effet de calmer un peu Kaoru. Il se détendit légèrement, ses larmes refoulèrent et il se sentit étrangement rassuré. Mais comment faire autrement, avec cette merveilleuse chaleur qui se rependait de son corps au sien?Ils restèrent un bon moment enlacés ainsi, en une étreinte qui n'avait plus rien de charnelle.

Seulement ensuite il se redressa, ce qui lui causa un petit pincement au coeur. Mais il ne dura pas bien longtemps car à ce moment Aki prit son visage entre ses mains et le regarda dans les yeux. Comme le jeune noble pouvait voir de choses, dans ce regard si beau! Et ensuite, enfin, il eut le droit de goûter ses lèvres si sensuelles. Il étouffa un gémissement contre celles-ci tant c'était bon, et cette fois ne put rester passif: presque amoureusement, il passa ses bars autour du cou du nouveau venu et le serra contre lui tout en répondant à son délicieux baiser. Ses jambes elles-même se snouèrent autour de sa taille, il voulait se rapprocher le plus possible de lui. Maintenant, son coeur aussi battait la chamade, il était en train de devnir fou.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celestial.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Beginning...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Beginning...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» « It's not a new Life. Just a new Beginning. » [Kira, Rose]
» Commun - Intrigue 13 - A new beginning - Earthquake
» NJPW The New Beginning in Sapporo
» The beginning of a new life [PV : Logan] terminé
» Let every dawn be to you as the beginning of life ♥ PHOELEEN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ouran World :: 
Hors RP
 :: Corbeille
-
Sauter vers: