Ouran World

Un forum RPG basé sur le manga Ouran High School Host Club.Yaoi, Yuri et hentai autorisé!
 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entre quatre murs, et quelques milliers de livres | Akiko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pandora Apa Heartifillia

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 08/04/2012

MessageSujet: Entre quatre murs, et quelques milliers de livres | Akiko   Jeu 19 Avr - 8:33

Entre quatre murs, et quelques milliers de livres
Avec Akiko


Pandora était arrivée dans la ville il y a peu. D'ailleurs, elle venait d'arriver au Japon tout court. C'était un changement assez radical, vu qu'elle était habituée à sa grande maison isolée en campagne irlandaise. Arrivée dans un endroit où elle ne connaissait rien ni personne aurait du perturber la jeune fille, la preuve, sa mère était en pleine crise de stress depuis leur arrivée. Mais Pandora allait bien. Le mieux du monde même. Il faut dire qu'il en fallait plus pour angoisser ou stresser la jeune fille.

La nouvelle demeure où la petite "famille" Apa Heartfillia avait emménagé était imposante et coquette. Pandora avait très vite pris ses repaires, et adorait l'endroit, bien qu'il ne soit pas encore chargé de souvenirs. Après tout, Pandora avait passé tellement de temps dans l'ancienne résidence Apa Heartfillia qu'elle aurait du être chamboulée de la quitter. Mais la jeune fille était justement quelqu'un qui avait besoin de changer d'air, d'atmosphère, pour survivre. C'est pour cela qu'elle allait pour le mieux du monde.

C'est donc totalement décontractée que la demoiselle arriva au lycée. Son chauffeur, Nendel, l'avait déposé avant le début des cours, pour qu'elle puisse signaler son arrivée et qu'on ait le temps de la briffer sans qu'elle ait d'avantage de retard en cours. Elle s'était donc dirigée jusqu'à l'administration, et on l'avait rapidement mise au courant. Elle savait sa classe, et on lui avait fourni son emploi du temps. Il n'était pas imprimé en noir et blanc, comme dans tous les autres établissements. Non, lui, c'était un bijou unique en son genre. C'était en effet un agenda électronique. Un peu normal, car après tout, son beau-père ne lui avait pas t-il dit qu'il lui avait offert le meilleur de tout le Japon ? Il n'avait pas menti, vu comment on l'avait accueilli. Bien qu'elle n'aima pas trop tout ce qui était hors de prix, elle dut avouer qu'elle se plairait ici.

A peine eut-elle quitté l'administration que la jeune fille vérifia quel cours elle avait. La première heure était une heure de quartier libre. Chance. Elle allait pouvoir visiter un peu. Se dirigeant au gré de ses envies, la petite blonde analysa à la va vite tous les panneaux. Bientôt, elle en trouva un qui l'interpella plus que les autres. "Bibliothèque". Pandora avait toujours adoré les livres. Toute heureuse, elle poussa la porte pour découvrir un monde rempli d'étagères surchargées de livres. Il y en avait tellement ! Comment diable la jeune fille aurait-elle pu tout lire ? Elle se promis pourtant de revenir le plus souvent possible emprunter un livre, alors qu'elle aurait pu tout simplement l'acheter. A chaque table, les étudiants parlaient avec animation. Ce n'était pas le genre d'endroit cliché. Le calme ne régnait pas, et la plupart des gens ne lisaient même pas. Mais ça, c'était leur problème. Pandora se jeta sur le premier rayon, oubliant presque de se comporter correctement, et prit le premier livre qui lui passait par la main. Il avait pour titre Parasite, et avait été écrit par un certain Ryû Murakami. Le dos du livre expliquait le plus brièvement possible l'histoire. Il avait l'air intéressant. Ce fut lui que Pandora décida de lire pour son premier jour au lycée. Serrant le livre contre elle, elle décida d'aller dans un petit coin où il y avait plusieurs sortes de pouf. Cet endroit semblait maudit, parce que personne n'osait s'en approcher, comme si il y avait une vitre invisible qui obligeait les gens à passer à plusieurs mètres. La blonde ne s'en soucia pas plus que ça. Comme toujours, peu importaient les conséquences, si on les assumait. Et pour cela, Pandora était passée pro.

Mais avant d'atteindre le petit coin isolé, la jeune fille fonça droit dans quelqu'un qui passait à la va vite. Elle tomba, emportant dans sa chute l'autre. Un bref instant, les conversations s'interrompirent. Tous regardaient ce qui venait de se passer. Pandora releva les yeux. Elle avait malencontreusement bousculé une jeune fille aux cheveux roses pâles et aux grands yeux bleus.

- Désolé, dit simplement la blonde d'un ton sincère.

Elle se releva et tendit la main à son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiko Mizuhara

avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 15/03/2012
Age : 18
Localisation : Dans mon lit.

MessageSujet: Re: Entre quatre murs, et quelques milliers de livres | Akiko   Lun 23 Avr - 12:45

Ce matin, Akiko était lunatique. C'était le moin qu'on puisse dire de cette humeur matinale! Elle avait enfiler le haut de son uniforme a l'envers, avant de s'en rendre compte et de le remettre a l'endroit. Elle avait enfilé des chaussettes de couleur différentes. Puis était partie pour ses cours 50 minutes a l'avance.

C'est en se promenant dans les grands et brillants couloirs de l'académie qu'elle s'en rendit compte. Alors, puisqu'elle était arrivée il y a a peu près 3 semaines, elle n'avait pas eu le temps de tout visiter. Elle vit l'inscription " Bibliothèque " sur une plaque de bronze au dessus d'une grande porte. Elle poussa cette porte, bien que la lecture ne soit pas sa tasse de thé.

Elle s'enfouie alors complètement dans ses pensées. A quoi pensait-elle? A sa soeur peut-être. Elle se dirigeait sans s'en rendre compte vers les poufs colorés se tenant en cercle autour d'un beau tapis. Elle marchait, le regard vide, quand soudain, une jeune fille lui rentra dedans. Akiko s'effondra sur le sol dans un grand fracas provoqué par des livres que tenaient la fille. Celle-ci s'excusa, dans les murmures des personnes étant autours d'elles. Ces personnes savait surement qu'Akiko était assez colérique et réservée. Alors elle lança un regard assez noir a la jeune blonde, avant de transformer ce regard noir en regard normal, presque gentil, et lui répondit :

" Non, c'est moi, j'étais dans mes pensées, excuse moi... "

Akiko se releva grace a la min que lui proposait la fille. Elle lui lança un regard neutre avant de lui demander:

" Euh... Ca va? Rien de cassé? "


[ désolée d'avoir mis du temps a répondre ><'!! Aucun problème, sauf qu'Akiko n'a pas les cheveux roses mais chatains super clair, mais ça c'est pas grave XD ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandora Apa Heartifillia

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 08/04/2012

MessageSujet: Re: Entre quatre murs, et quelques milliers de livres | Akiko   Ven 27 Avr - 5:02

Tout en tombant, Pandora avait fait voler plusieurs livres qu'elle tenait serré contre elle. Poisse poisse poisse. Dès le premier jour, elle commettait des gaffes. Dans ce genre d'établissements huppés, en seul faux pas et on était sans doute fiché à vie. Surtout que Pandora ne portait pas l'horrible uniforme jaune des filles de l'école. Etait-il symbolique ici ? Si oui, Pandora le porterait, à la très simple condition qu'on change la couleur et la forme de cette monstrueuse robe pour poussins. Comment des jeunes filles pouvaient-elles avoir aussi mauvais goût ? Pandora cessa de s'interroger sur toutes ces choses, car l'autre lui adressait désormais la parole.

" Non, c'est moi, j'étais dans mes pensées, excuse moi... "

Oh bah si ce n'était que ça. Une chance, Pandora n'avait semble t-il pas bousculé la pire des garces. Cette fille, bien qu'elle lui ait tout d'abord lancé un regard glacial, était apparemment assez bien élevée pour s'excuser. La blonde était soulagée. Tandis que l'autre acceptait son aide pour se relever, la demoiselle put constater qu'elle s'était trompée en croyant que les cheveux voisins étaient roses pâles. Quelle idée. Comme si dans ce genre d'établissements les colorations étaient conseillées. En fait, la fille face à Pando' avait les cheveux châtain pâles. C'était joli, trouva la blondinette en souriant à sa camarade.

" Euh... Ca va? Rien de cassé? "

Décidément, Pandora avait beaucoup de chance. Elle n'était pas tombée sur une folle qui ne se souciait que de sa petite personne. La nouvelle retint un soupir de soulagement, qui aurait pu être mal interprété, et décida de répondre à son interlocutrice.

- Ca va ça va, merci. Et vous ?

Autour, les élèves retournaient à leur activité, ne se souciant plus des deux jeunes filles. Tant mieux. Pandora n'aimait pas attirer l'attention plus que ça, surtout dans des situations aussi catastrophiques que celle ci. Les autres avaient du simplement espérer une petite scène. Tant pis pour eux, pas d'effusion de sang aujourd'hui.

[HRPG : Pas grave t'inquiètes. Ok j'ai toujours crû que cette fille avait les cheveux roses pâles xDD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiko Mizuhara

avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 15/03/2012
Age : 18
Localisation : Dans mon lit.

MessageSujet: Re: Entre quatre murs, et quelques milliers de livres | Akiko   Mar 1 Mai - 14:47

Akiko regarda tranquilement les autres élèves partir, tandis que la jeune fille lui répondit gentiement:

" Ca va ça va, merci. Et vous ? "

Cette fille vouvoyait Akiko? Celle-ci en fût très étonnée. C'était la première fois que quelqu'un lui adressait la parole en disant " vous ".Cela la flattait presque. Akiko prit un ton calme et lui répondit:

" Oui ça va... Tu as du tomber en te prenant les pieds dans cette horrible uniforme. Tu n'es pas obligée de me vouvoyer, tu sais on est tous au même niveau dans cette école... Tu ne pense pas? "

Sur cette dernière question, elle adressa un grand et doux sourire a la jeune fille. Akiko trouvait cette fille gentille. Elle n'avait pas envie de jouer la dure avec elle. De toute évidence depuis quelques temps Akiko modérait ses " poussées d'adrénaline ". Elle aida la blondinette a ramasser ses livres et les lui tendis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandora Apa Heartifillia

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 08/04/2012

MessageSujet: Re: Entre quatre murs, et quelques milliers de livres | Akiko   Lun 10 Sep - 7:57

" Oui ça va... Tu as du tomber en te prenant les pieds dans cette horrible uniforme. Tu n'es pas obligée de me vouvoyer, tu sais on est tous au même niveau dans cette école... Tu ne pense pas? "

Oui, c'est vrai que cet uniforme était vraiment d'une laideur incontestée. Et dire que les filles d'ici le trouvaient merveilleux. Il n'avait rien de merveilleux. Tout d'abord, des robes de ce style ci, on en voyait plus depuis des siècles. Ensuite, le jaune, faute de mauvais goût ! Appelez la brigade mode pitié ! Et pour finir, le jaune canari grossissait Pandora. D'un côté, ça ne lui faisait aucun mal. La jeune fille était trop maigre pour sa taille. Comme elle l'avait déjà expliqué à l'infirmière, ce n'était pas sa faute. C'était à cause d'une ancienne phobie très poussée, une émétophobie (peur de vomir). Depuis, bien sûr, cette phobie s'était calmée pour laisser place à d'autres, toutes aussi redoutables. Mais depuis, Pandora, très gourmande, avait beau s'empiffrer, elle ne prenait pas un gramme.

Bref, l'autre lui avait posé une question. Il fallait y répondre.

« Au même niveau ? »

Ca, ça restait à voir. Ici, les gens étaient superficiels et hypocrites, et profitaient que les gens aient le dos tourné pour les descendre en flèche. En fait, comme dans la plupart de tous les lycées. Pandora posa un blanc, très court, avant de renchérir.

« Non je ne pense pas. Les gens ici ne se gênent nullement pour juger les autres. Il y a des plus riches que d'autres, comme partout. On aurait pu croire qu'il suffisait d'être riche pour s'intégrer, mais si on est différent et peu frivole, il me semble qu'on est rejeté ici. »

Pandora soupira et marqua une nouvelle pause, presque dépitée.

« C'est tout du moins ce que je ressens. »

Elle n'avait toujours pas réussi à s'intégrer dans sa classe, ce qui était en soit un véritable problème. Elle ne cherchait pas à faire bande à part, mais les gens, ici, étaient trop différents. Ils ne la comprendraient jamais. Ils ne comprendraient jamais toutes ses craintes infondées qui la hantaient. D'ailleurs, elle les tairait. Hors de question que ça se sache. On la traiterait de folle, et elle n'avait que trop souffert des brimades dans son ancienne école.

« Enfin, c'est toujours mieux que mon ancienne école, » ajouta-elle, dépitée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre quatre murs, et quelques milliers de livres | Akiko   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre quatre murs, et quelques milliers de livres | Akiko
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre quatre murs [Hypermusic, Pyro & Magneto]
» C'est écrit dans les livres, entre toi et moi, la découverte s'arrêtera là ! [Eden]
» Chambre n°4 : Quand quatre murs réunissent pour le meilleur et pour le pire deux étudiantes
» Installation pour Slack sur murs de clôture
» Entre les Murs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ouran World :: 
L'école
 :: Bibliothèque
-
Sauter vers: